Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie d'une école à Béziers : une cinquième personne interpellée

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme de 20 ans a été interpellé début avril à Béziers (Hérault). Il serait impliqué dans l'incendie de l'école primaire des Tamaris dans le quartier de La Devèze à l'automne 2019. Il reconnaît avoir été présent le jour des faits, mais conteste avoir participé à cet incendie criminel.

L'école Les Tamaris à Béziers, quartier de la Devèze, a été dévastée par les flammes jeudi soir
L'école Les Tamaris à Béziers, quartier de la Devèze, a été dévastée par les flammes jeudi soir © Radio France - Elena Louazon

L'enquête se poursuit un an et demi après l'incendie de l'école des Tamaris dans le quartier de La Devèze à Béziers dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2019. Un  homme de 20 ans a été interpellé et placé en garde à vue le 7 avril. Il a reconnu sa présence sur les lieux le soir de l'incendie de l'école primaire. En revanche, il conteste avoir participé directement aux faits.  

Ce jeune a été mis en examen notamment des chefs de destruction en bande organisée du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes, participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime, embuscade en réunion dans le but de commettre des violences avec usage ou menace d'une arme et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Le juge des libertés de la détention a ordonné son placement en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet. Au total, ce sont désormais cinq personnes qui sont mises en examen dans le cadre de cette instruction. L'enquête diligentée par les policiers de la DTPJ (ex-SRPJ de Montpellier) se poursuit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess