Faits divers – Justice

Incendie d'une voiture de gendarmerie à Neuf-Brisach : 3 ans à 6 mois de prison ferme pour les 5 hommes

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 21:03

Illustration voiture de gendarmerie
Illustration voiture de gendarmerie © Maxppp - Jean-François Frey PQR/L'ALSACE

Les cinq jeunes qui étaient impliqués dans l'incendie d'une voiture de gendarmerie fin décembre à Neuf-Brisach ont été condamnés à des peines allant de 3 ans à 6 mois de prison ferme. Ils étaient présentés ce vendredi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Colmar.

Les 5 jeunes qui étaient impliqués dans l'incendie d'une voiture de gendarmerie, dans la nuit du 30 décembre 2016, à Neuf-Brisach ont été condamnés à des peines de 3 ans à 6 mois ferme. Ils étaient présentés en comparution immédiate, ce vendredi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Colmar. Un incendie volontaire, vers 4 heures du matin, qui avait provoqué une vive émotion chez les militaires, puisque le véhicule n'était pas très loin des logements des gendarmes. Les flammes ont monté jusqu'à 4 mètres de hauteur.

La compagnie de gendarmerie de Colmar fortement mobilisée pour les interpellations

C'est après une enquête d'une dizaine de jours, que cette bande de cinq, amis d'enfance, a été interpellée cette semaine par les hommes de la compagnie de gendarmerie de Colmar. 43 gendarmes ont été mobilisés pour les traquer.

Les deux frères jumeaux, âgés de 19 ans et soupçonnés d'être les meneurs de cette expédition ont écopé d'une peine de trois ans de prison ferme. Même si l'un des deux a toujours nié être présent sur les lieux. Une version qu'il a renouvelée à la barre du tribunal, malgré son identification formelle sur les caméras de vidéo-surveillance. Les frères ont voulu se venger des gendarmes, après un retrait de points et de permis de conduire. Un troisième qui les a accompagné dans l'incendie a été condamné à deux ans de prison ferme. Le quatrième qui a avoué avoir mis le feu à l'entrée de la gendarmerie a lui aussi été condamné à deux ans de prison ferme.

Pour le cinquième individu, reconnu comme le chauffeur du groupe et qui n'avait pas allumé de feu a lui été condamné à 6 mois de prison ferme, dont 12 mois avec sursis et mise à l'épreuve.