Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie dans l'Aude : le feu est fixé, 150 pompiers toujours sur place

-
Par , France Bleu, France Bleu Occitanie

L'incendie qui a ravagé 700 hectares de végétation dans l'Aude depuis mercredi après-midi est désormais fixé, ont indiqué les pompiers jeudi soir. 150 pompiers sont toujours sur place ce vendredi. Une enquête a été ouverte pour connaître l'origine de l'incendie.

L'incendie a nécessité de très gros moyens de la part des pompiers.
L'incendie a nécessité de très gros moyens de la part des pompiers. © Maxppp - NATHALIE AMEN VALS

Pradelles-en-Val, France

C'est l'un des plus gros incendies de l'été. Le feu qui a détruit 700 hectares de végétation et en a parcouru 900 dans l'Aude est désormais fixé, ont confirmé les pompiers ce vendredi matin. Le feu est parti mercredi après-midi de la commune de Montirat, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Carcassonne. 

Ce vendredi matin, 150 pompiers surveillent toujours la zone pour éviter les reprises de feu, indique la journaliste de franceinfo sur place. La nuit a été calme, même si les pompiers ont dû intervenir pour éteindre un incendie. Au plus fort des flammes, 500 pompiers étaient sur place.

Une zone difficile d'accès mais le vent moins fort que prévu 

Dans leur lutte contre les flammes, les pompiers ont bénéficié d'une météo finalement plus clémente que prévue, avec une petite averse et des vents moins violents qu'annoncés jeudi. La baisse des vents attendue ce vendredi devrait aider à venir totalement à bout du feu, ont indiqué les pompiers. "Au milieu du feu il y a des vignes et oliveraies qui n'ont pas brûlé, cela nous a aidé en faisant office de coupe-feu", a précisé le colonel Eric Felten, du groupement opérationnel du Service départemental d'incendie et de secours de l'Aude (SDIS).

Mais au sol, la lutte a été compliquée par la nature de la zone sinistrée, un relief peu accessible, couvert de pinèdes et de végétation basse, dans une zone classée à risque "sévère" en raison de la sécheresse, après deux épisodes de canicule. Les difficultés de communication dans une zone ou le téléphone portable ne passe pas toujours ont aussi compliqué l'organisation des secours. A Fajac-en-aval, une mini-cellule a été installée chez un particulier disposant d'un téléphone fixe, selon le maire, Jean-Louis Aguilhon.

Une enquête ouverte 

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour déterminer l'origine du feu. Les sapeurs-pompiers ont dû lutter pour protéger des habitations, alors qu'une ferme a brûlé et que 22 personnes, ainsi que des chevaux et des ânes ont été évacués. 

"Je ne me souviens pas d'un incendie de cette ampleur dans la région" - Le maire de la commune 

"On a eu très chaud, mais tout est en train de rentrer dans l'ordre", a indiqué à l'AFP Christian Lacube, le maire délégué de la commune de Val-de-Dagne, sur le secteur de Pradelles-en-Val. "Je ne me souviens pas d'un incendie de cette ampleur dans la région", a ajouté le maire.