Faits divers – Justice

Incendie dans l'île d'Oléron : 1500 personnes évacuées d'un camping en pleine nuit

Par Romain Asselin, France Bleu La Rochelle et France Bleu vendredi 19 août 2016 à 7:24

Les Sapeurs-Pompiers de Charente-Maritime ont maîtrisé les flammes avant 6h du matin
Les Sapeurs-Pompiers de Charente-Maritime ont maîtrisé les flammes avant 6h du matin © Radio France -

Plus de 60 Sapeurs-Pompiers sont mobilisés depuis 2h30 du matin sur un incendie dans un camping de l'Ile d'Oléron. Tout le site a dû être évacué. A 7h, le feu était maîtrisé mais les dégâts sont importants.

Neuf chalets sinistrés dont cinq totalement détruits par les flammes. Deux voitures également ravagées. Et plusieurs arbres du camping partis en fumée. Sur une surface totale d'environ 500 m². Le camping Le Signol, situé à Boyardville sur la commune de Saint-Georges-d'Oléron, a été victime d'un spectaculaire incendie dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le feu serait parti d'un seul mobil-home, avant de se propager. Très rapidement. Les Sapeurs-Pompiers ont sorti les grands moyens pour le circonscrire, avec une dizaine de camions sur place et quatre lances déployées.

4 blessés et 1500 personnes évacuées

On recense ce vendredi matin quatre blessés légers. Un pompier, ainsi que deux adultes et une petite fille de 5 ans. Tous ont inhalé des fumées et sont pris en charge à l'hôpital de Rochefort.

Les familles sinistrées sont extrêmement choquées. Les autres campeurs sont fatigués de cette nuit"
Yannick Auloy, lieutenant-colonel des Sapeurs-Pompiers

Des mesures de relogement envisagées

1500 personnes ont dû être évacuées à l'arrivée des Pompiers et accueillies sur la place principale de Boyardville. A 7h, 1400 campeurs étaient en train de regagner leur emplacement. A 8h, 34 familles étaient toujours provisoirement hébergées dans une salle d'activité. Pour certaines, leur mobil-home a brûlé. Pour d'autres, il n'y a plus d'électricité sur leur emplacement.

A 9h, les mesures de relogement concernent finalement 34 personnes au total, soit sept familles avec enfants. La Mairie de Saint-Georges d'Oléron est en train d'étudier les différentes possibilités. La plupart des personnes sinistrées devraient être accueillies dans des campings alentours.

Une explosion à l'origine du sinistre ?

Une enquête de gendarmerie est en cours pour déterminer l'origine de cet incendie. Notamment pour savoir si le feu s'est déclenché à l'intérieur ou à l'extérieur du premier mobil-home incendié. Selon les premiers témoignages de campeurs, le sinistre serait dû à l'explosion d'une bouteille de gaz.

Une hypothèse privilégiée également par la Maire de Saint-Georges-d'Oléron : "Plusieurs campeurs ont entendu des explosions", a déclaré Annie Chartier, adjointe au Maire, dans le journal de 9h sur France Bleu La Rochelle.