Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ajaccio : une salle de prière musulmane ravagée par un incendie

- Mis à jour le -
Par France Bleu RCFM, France Bleu

Une salle de prière musulmane d'Ajaccio a été ravagée très tôt samedi matin par un incendie très probablement d'origine criminelle.

Salle de prière musulmane d'Ajaccio
Salle de prière musulmane d'Ajaccio © Radio France - Marion Galland

Un incendie a eu lieu dans une salle de réunion qui sert aussi de salle de prière musulmane, située à Mezzavia, à la périphérie d'Ajaccio. Les dégâts sont importants. Le feu s'est déclaré vers 4h30 cette nuit. On n’en connait pas encore l’origine, mais le procureur de la République d’Ajaccio n’exclut pas la piste criminelle, rappelant que cette salle de prière a déjà été visée par le passé. Des têtes de sanglier avaient été déposées devant la porte d’entrée.

"Aucun acte antireligieux ne doit être toléré"

"Si son origine criminelle est confirmée, ses auteurs devront être rapidement identifiés et condamnés. Aucun acte antireligieux ne doit être toléré", a réagi le président François Hollande selon un communiqué transmis par l'Elysée.

Ce sinistre survient quelques mois après les débordements racistes et antimusulmans qui avaient accompagné les manifestations ayant suivi l'agression de pompiers attirés dans un guet-apens dans le quartier populaire des Jardins de l'Empereur le soir de Noël à Ajaccio. Une salle de prière musulmane, située à proximité des Jardins de l'Empereur, avait notamment été saccagée et des exemplaires du Coran partiellement brûlés. Des slogans comme "Arabi fora" (les Arabes dehors, ndlr) ou "On est chez nous" avaient été scandés au cours de ces défilés dans le quartier populaire.

Choix de la station

France Bleu