Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie de Carros, au nord de Nice : le feu est fixé mais le foyer est toujours actif

mardi 25 juillet 2017 à 10:39 - Mis à jour le mardi 25 juillet 2017 à 18:46 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Azur et France Bleu

L'incendie de Carros, au nord de Nice, est désormais fixé ce mardi matin. Les flammes ont parcouru au moins 90 hectares. Une maison a été totalement détruite, et deux partiellement, 17 personnes ont été évacuées. L'incendie serait d'origine volontaire d'après la procureure de Grasse.

À Carros, le feu est fixé mais le foyer est encore actif.
À Carros, le feu est fixé mais le foyer est encore actif. © AFP - Valery HACHE

Carros, France

L'incendie de Carros, au nord de Nice s'est déclaré lundi après-midi. Il a été fixé ce mardi matin mais le foyer est toujours actif. Les flammes ont parcouru et détruit au moins 90 hectares. Une maison a été totalement détruite, et deux partiellement. 17 personnes ont été hébergés par la mairie de Carros.

"On a vraiment échappé au pire", a affirmé Charles Scibetta, le maire de Carros. Un pompier a été blessé et brûlé à la main. Ce mardi en fin d'après-midi, 200 pompiers étaient toujours mobilisés. Dans la soirée, le dispositif sera réduit à 100 pompiers.

Selon Fabienne Atzori, la procureure de Grasse, "plusieurs éléments laissent à penser que l'incendie de Carros est d'origine volontaire".

À Saint-Vallier de Thiey, le feu est fixé, il a parcouru et détruit 15 hectares et 130 sapeurs-pompiers sont toujours engagés.