Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie de Courchevel : la garde à vue du suspect est levée à Perpignan

jeudi 28 mars 2019 à 19:23 Par Christophe Van Veen, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon et France Bleu

La garde à vue d'un suspect dans l'incendie de Courchevel (Savoie) a été levée au bout de 48 heures, la durée maximale. Le jeune homme n'est pour l'heure pas mis en examen.

L'incendie de la résidence des saisonniers
L'incendie de la résidence des saisonniers © Radio France - Nathalie Grynszpan

Courchevel, Saint-Bon-Tarentaise, France

La garde à vue du dealer héraultais soupçonné dans l'incendie mortel de Courchevel s'est terminée au bout de 48 heures ce jeudi.  Les gendarmes, du SRPJ de Chambéry l'ont interrogé, non pas à Chambéry mais à Perpignan, près du centre de détention où ce jeune de 22 ans purge une peine dans une autre affaire. Le parquet de Chambéry n'en dit pas plus. Le jeune n'est pour l'instant pas mis en examen, il n'a pas été déferré devant la juge d'instruction de Chambéry en charge du dossier. Y a t'il des investigations complémentaires ? Était-ce une fausse piste ? 

Il était bien recherché dans le cadre ce l'enquête sur l'incendie

Il s'agissait de la première garde à vue après plus de deux mois d'enquête. Nous avons eu confirmation qu'il faisait bien l'objet d'une fiche de recherche sur le territoire national pour l'incendie de Courchevel quand il a été arrêté presque par hasard, il y a 15 jours, par la Police Aux Frontières des Pyrénées Orientales. Il revenait alors d'Espagne avec deux autres personnes. Aucun n'avait de papiers en règle. Les fonctionnaires ont très vite repéré le jeune homme recherché non seulement pour l'incendie mais pour une peine non exécutée. Selon nos confrères de France Bleu Roussillon, lors de son arrestation, le délinquant aurait nié en bloc avec beaucoup d'aplomb le fait d'être recherché.