Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Incendie de Croix-Daurade à Toulouse : la piste criminelle envisagée

-
Par , France Bleu Occitanie

Un homme de 37 ans a été interpellé et placé en détention provisoire ce vendredi 26 juin : il s'agit d'un habitant de l'immeuble en partie détruit par les flammes trois jours plus tôt, le mardi 23 juin. Le feu est parti de son appartement. Une information judiciaire est ouverte.

Le toit de l'immeuble résidentiel est totalement parti en fumée
Le toit de l'immeuble résidentiel est totalement parti en fumée © Radio France - Radio France

L'incendie qui a ravagé une partie d'un immeuble résidentiel et fait 17 blessés quartier de Croix-Daurade au nord de Toulouse mardi 23 juin pourrait être intentionnel. C'est en tout cas ce que laissent penser l'information judiciaire ouverte pour destruction de biens par incendie, et le placement en détention d'un homme ce vendredi 26 juin.

L'individu, âgé de 37 ans, a été présenté ce vendredi 26 juin au Procureur de Toulouse, qui a décidé de le placer en détention provisoire en attendant les conclusions de l'enquête sur le sinistre. 

Le feu est parti de son appartement

Selon nos informations, cet homme habitait dans l'immeuble détruit par l'incendie, et c'est de son appartement, situé au deuxième étage, que le feu est parti. Blessé lors du sinistre, il est transporté à l'hôpital. Il en sort deux jours plus tard, accueilli et arrêté par la police. Si la piste criminelle est envisagée, pour l'heure les intentions derrière cet acte restent inconnues. 

L'incendie avait fait de gros dégâts dans cet immeuble résidentiel, décrit comme calme par ses habitants. Le toit était totalement parti en fumée, ainsi que sept appartements. En tout, 21 logements ont dû être évacués, et une centaine d'habitants relogés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu