Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie de la cathédrale de Nantes : "C'est une part de notre histoire", réagit la maire Johanna Rolland

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

L'incendie de la cathédrale de Nantes a provoqué une vague de réactions de toutes parts. La maire de Nantes Johanna Rolland souligne sa tristesse et la présidente de la région des Pays de la Loire, Christelle Morançais, salue le courage des pompiers.

La maire de Nantes Johanna Rolland (à droite) explique que la cathédrale est "une partie de notre grand patrimoine avec un attachement affectif fort".
La maire de Nantes Johanna Rolland (à droite) explique que la cathédrale est "une partie de notre grand patrimoine avec un attachement affectif fort". © Maxppp - Jérôme Fouquet

Une émotion forte. L'incendie de la cathédrale de Nantes a suscité une vague de réactions de la part des élus de la région. En tête, la maire de Nantes Johanna Rolland : "Ce sont toutes les Nantaises et les Nantais qui sont dans cette émotion et dans cette tristesse car la Cathédrale, notre Cathédrale, est évidemment un lieu majeur pour la communauté catholique nantaise." Avant de continuer : "Mais c’est aussi un lieu pour tous les Nantais, c’est une part de notre histoire, c’est une partie de notre grand patrimoine avec un attachement affectif fort."

Mes premières pensées vont aux Nantais qui sont sous le choc après ce désastre qui frappe un emblème historique de la ville." - Christelle Morançais, présidente de la région des Pays de la Loire.

De son côté, la présidente de la région des Pays de la Loire "salue le courage des pompiers qui sont parvenus à maîtriser rapidement l’incendie.  J’ai aussi une pensée particulière pour les catholiques qui attachent à ces lieux une dimension sacrée". Christelle Morançais a apprécié la venue des trois membres du gouvernement : "Leur présence témoigne de l’extrême gravité de ce qui s’est produit aujourd’hui et de l’engagement de l’État aux côtés des Nantais dans cette épreuve."

"C’est une partie de notre histoire commune qui a été détruite"

Le président du département de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet, insiste sur le courage des pompiers. "Les dégâts sont considérables et c’est une partie de notre histoire commune qui a été détruite, réagit-il. Tout mon soutien va aux sapeurs-pompiers du SDIS 44 qui, avec réactivité et professionnalisme, ont combattu l’incendie. Jour après jour, en protégeant nos vies et notre patrimoine, ils font état d’un sens du devoir exemplaire."

Le sénateur Les Républicains Bruno Retailleau a lui réagi en direct sur l'antenne de France Bleu Loire Océan : "C'est un choc, ça nous rappelle de mauvais souvenirs. Si l'origine criminelle est confirmée, il faudra montrer la plus grande fermeté car s'attaquer à une cathédrale, c'est s'attaquer à notre patrimoine."

Le diocèse de Nantes, par le biais du Père François Renaud, administrateur diocésain et du père Hubert Champenois, recteur de la cathédrale, a aussi témoigné aux noms de tous les catholiques du diocèse. "Pour eux, la cathédrale, chef d’œuvre architectural, est surtout l’église mère du diocèse. Elle est le lieu des rassemblements où se vivent les événements importants de son histoire."

Tous, ainsi que les membres du gouvernement présents sur place ce samedi, attendent maintenant que l'enquête permette d'en savoir plus sur les circonstances du drame.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess