Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie de Lablachère : des questions sur l'origine du feu, 36 pompiers sont toujours sur place

Ce jeudi matin il ne reste que 36 pompiers sur le secteur de Lablachère en Ardèche, afin d’éviter toute reprise des flammes. Ce mardi, 90 hectares sont partis en fumée. De nombreux habitants soupçonnent un départ de feu volontaire.

Le bois de Beauzon en partie détruit par les flammes
Le bois de Beauzon en partie détruit par les flammes © Radio France - Nicolas Joly

Ardèche, France

Deux groupes feux de forêts restent engagés ce jeudi matin à Lablachère. Le dispositif a pu être considérablement allégé grâce au travail incessant des 80 hommes dans l’après-midi de mercredi. Ils ont éteint les très nombreuses fumerolles qui menaçaient de relancer le feu

Une nature dévastée

Le bois de Beauzon essentiellement composé de pins offre un spectacle attristant deux jours après les débuts de cet incendie. Les habitants de Lablachère, comme Michel, regrettent ce petit coin de nature : "C'est toujours triste de voir brûler notre belle Ardèche. Ce sont des choses qui peuvent arriver à cause de la foudre ou de la sécheresse...mais si c'est criminel c'est très grave !" Et c'est justement l'une des questions. Comment le feu a t'il pris ?

les pins du bois de Beauzon noircis par les flammes - Radio France
les pins du bois de Beauzon noircis par les flammes © Radio France - Nicolas Joly

L'hypothèse d'un départ de feu volontaire

Ce mardi à 14 heures, deux départs de feu se sont produits quasi simultanément au bord de la route de Planzolles. Évidemment, cela fait tristement penser à une origine volontaire. C'est l'hypothèse envisagée par le président du département de l'Ardèche, Laurent Ughetto, qui s'est rendu sur place ce mercredi matin pour constater les dégâts. "Ceux qui ont décidé de mettre le feu et de déclencher des incendies volontaires sont des irresponsables qui doivent payer", a-t-il déclaré.

Volontaire ou non, c’est l’enquête des gendarmes de Largentière qui devra le déterminer. Mais la phase judiciaire ne fait que commencer.