Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie de Millas : le suspect mis en examen et laissé libre en attendant son procès

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

L'homme soupçonné d'avoir provoqué le violent incendie de Millas et Nefiach (Pyrénées-Orientales) dimanche a été mis en examen mardi soir pour dégradations et blessures involontaires. Le parquet avait réclamé son placement en détention provisoire.

75 hectares de végétation ont brûlé dimanche soir sur les communes de Nefiach et Millas
75 hectares de végétation ont brûlé dimanche soir sur les communes de Nefiach et Millas © Radio France - Simon Colboc

L'homme soupçonné d'avoir provoqué le violent incendie de dimanche soir sur les communes de Nefiach et Millas a pu rentrer chez lui mardi soir. Après deux jours de garde à vue, ce Perpignanais âgé d'une cinquantaine d'années a été mis en examen pour "dégradations et blessures résultant de la violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité, le fait d'avoir involontairement mis le feu."

Le parquet de Perpignan avait demandé le placement en détention provisoire de l'individu mais le juge des libertés en a décidé autrement. Cet homme a été laissé libre sous contrôle judiciaire en attendant son procès. Initialement le parquet souhaitait juger le suspect dès jeudi en comparution immédiatement, mais vu l'ampleur des dégâts, des blessures et du nombre de victimes, l'enquête s'annonce longue. Le parquet précise que "les investigations vont se poursuivre afin d'entendre et identifier l'ensemble des victimes et de chiffrer le montant du préjudice qui devrait être très important."

Lors de sa garde à vue, le suspect a reconnu les faits. Il aurait volontairement allumé un feu en pleine nature avant que les flammes n'échappent à son contrôle. L'homme s'est ensuite présenté de lui-même aux gendarmes. Lors du feu, huit pompiers ont été blessés dont deux sérieusement. Les dégâts matériels sont aussi importants : une maison a été entièrement détruite à Millas, un hangar agricole a brûlé à Néfiach et 75 hectares de végétation sont partis en fumée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess