Faits divers – Justice

Incendie de Montalba : 1 100 hectares brûlés mais de meilleures conditions pour les pompiers

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon jeudi 11 août 2016 à 22:55

Incendie de Montalba
Incendie de Montalba - JYT SDIS 66

L'incendie qui fait rage dans le secteur Montalba-Rodes-Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) n'a cessé de progresser mais vers 22h30 les pompiers bénéficient de meilleures conditions pour le contenir.

Vers 22h30, le nouveau bilan des ravages causés par l'incendie parti de Montalba était estimé à 1.100 hectares de garrigue et de forêt détruits. Ce bilan est passé de 100 ha à midi, 400 ha à 16 heures, 650 ha à 18 heures à 800 ha vers 20 heures (voir article sur le déroulé de la journée).

Cependant, les pompiers commencent à afficher un peu plus d'optimisme. Le vent souffle moins fort et la température baisse : de meilleures conditions pour traiter cet incendie et la virulence du feu a déjà bien diminué.

550 pompiers sont à pied d'oeuvre, ceux des Pyrénées-Orientales ont reçu au fil de la journée des soutiens extérieurs (Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne, Gers, Aude, Catalalogne-sud,...). D'autres renforts arrivent encore pour la nuit, 600 pompiers seront mobilisés toute la nuit.

Toutes les routes ouvertes dont la nationale 116

Ces renforts vont permettre de réorganiser le dispositif pour pouvoir prendre le contrôle du feu et le maîtriser dans la nuit.

La route nationale 116 avait été fermée entre Prades et Perpignan vers 19 heures, l'opacité des fumées rendant la circulation dangereuse. A 22h40, la préfecture a annoncé qu'elle venait d'ouvrir à nouveau. Quelques minutes plus tard, tout le réseau secondaire était de nouveau accessible. Plus aucune route n'est fermée dans le département.

30 départs de feu au total

Outre l'incendie de Montalba, le SDIS, service départemental d'incendie et de secours, a enregistré  une trentaine de départs de feu tout au long de la journée dans les Pyrénées Orientales (notamment à Boule d'Amont, au Boulou Saint-Feliu, Canet ou encore Cabestany).

Huit d'entre eux ont nécessité l'intervention de moyens aériens mobilisés sur Montalba. Ce dernier, qui "était à deux doigts d'être maîtrisé à la mi-journée est reparti de plus belle en raison de la relocalisation des moyens et la reprise du vent", expliquait en début de soirée le Préfet des Pyrénées Orientales Philippe Vignes.

La piste criminelle est envisagée à Boule d'Amont

Ces  départs de feu seraient d'origine humaine. Involontaires dans la plupart des cas. A cause de mégots jetés par la vitre d'une voiture ou des barbecues mal éteints, par exemple.

Mais la piste criminelle n'est pas écartée pour autant.  En intervenant sur un départ de feu à Boule d'Amont, vers 17h, les pompiers ont aperçu une camionnette blanche avec un homme au comportement suspect au volant. Une enquête est ouverte pour déterminer s'il y a un lien avec l'incendie. "Il y a de fortes présomptions", fait savoir le Préfet.