Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie du bus : les jeunes de l'USAP rendent hommage au chauffeur

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu
Perpignan, France

Les espoirs de l'USAP se remettent de leurs émotions. Dimanche en revenant de Clermont, ils ont pu quitter le bus avant qu'il ne prenne feu. Les jeunes joueurs ont eu un beau geste de soutien pour le chauffeur.

Le bus des espoirs de l'USAP.
Le bus des espoirs de l'USAP. © Maxppp - Eva Tissot

Les jeunes joueurs de l'USAP ne déplorent pas le moindre bobo de ce sacré retour de Clermont. Vers 19 heures dimanche, le chauffeur du bus qui les reconduisait vers Perpignan a vu de la fumée sortir de l'arrière du véhicule, il s'est vite garé sur la bande d'arrêt d'urgence et a fait évacuer le bus. Quelques instants plus tard, toute la délégation USAP a vu le car s'embraser.

Une heure plus tard, tout le monde a été évacué dans des locaux de la gendarmerie. C'est là que le chauffeur du bus a réalisé que le pire n'était peut-être pas passé si loin que ça. Les émotions se sont mélangées et les nerfs ont lâché. Les jeunes rugbymen lui ont alors affiché un franc soutien en l’entourant et en l'applaudissant.

Au lendemain de l'incendie, l'hommage pour ce chauffeur est encore plus marqué pour deux espoirs catalans qui étaient invités de l'émission Lundi, c'est rugby sur France Bleu Roussillon.

"Il nous a sauvés"

Le demi-de-mêlée Thibault Dufau raconte : "Il a vraiment bien réagi. Il a pris les choses en mains dès le début, il a vu les flammes qui se dégageaient en regardant dans le rétroviseur, même avant ceux qui étaient à l'arrière du bus. Il s'est garé très rapidement, il nous a fait sortir et il est sorti en dernier.

On n'a pas fait grand chose mais on a voulu lui montrer qu'on était très reconnaissant de ce qu'il avait fait pour nous et on voulait lui montrer notre soutien".

Pour le troisième ligne Pierre Reynaud, la reconnaissance est forte aussi : "Il a sûrement réalisé qu'il était passé à côté de quelque chose d'assez impressionnant, on a vu qu'il était très choqué. Il a un petit peu craqué et naturellement on a tous voulu le remercier pour ce qu'il avait fait car quelque part il nous a sauvés."

L'hommage des jeunes au chauffeur de bus

Les deux jeunes joueurs n'oublieront pas ces images impressionnantes, Thibault Dufau se souvient de ses émotions sur le moment : "on a tous vu des films et quand on est sorti du bus, on se dit que ça va exploser alors que ça a juste pris feu.

On a regardé le spectacle sans trop savoir quoi faire, un peu ébahis et inconsciemment sous le choc aussi. Sur le moment on a plus rigolé de la chose et on a plaisanté entre nous mais c'était une façon d'évacuer. Je ne suis pas persuadé que nous ayons tous pris conscience de l'ampleur du phénomène".

Les jeunes joueurs ont aussi remercié les gendarmes de l'Aveyron qui les ont pris en charge et les pompiers. Bref, tout est bien qui finit bien.

Les premiers éléments de l'enquête

Une enquête a été ouverte et les premiers éléments font état d'une défaillance mécanique ou électronique qui aurait déclenché l'incendie dans le moteur.

Bernard Llaona (président de l'association) : "On centralise tout pour les aider nos petits"

Ce lundi soir, à 17 heures, tous les jeunes de l'USAP se sont réunis pour faire le point sur tous les biens personnels qui ont été perdus. L'association de l'USAP centralise tout pour aider les jeunes et notamment ceux (six ou sept) qui ont perdu tous leurs papiers.

Dans cet incendie, les espoirs ont également perdu tous leurs équipements (maillots, sacs, crampons, pharmacie,...). Le Directeur général de l'USAP Sylvain Deroeux a vite fait savoir que tout serait fourni aux jeunes pour continuer leur saison et notamment dès samedi à Pézilla pour la réception de Bordeaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess