Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie du centre des impôts de Morlaix : du sursis et 336 000 euros à rembourser

jeudi 14 juin 2018 à 15:53 Par Valérie Le Nigen, France Bleu Breizh Izel

Trois agriculteurs ont été condamnés à 12 mois de prison avec sursis tandis qu'un bonnet rouge écope de 6 mois avec sursis, dans l'affaire de l'incendie du centre des impôts de Morlaix. Le Tribunal de Grande Instance de Brest les condamne à verser conjointement 336 000 euros à l'Etat.

L' incendie du centre des impôts de Morlaix
L' incendie du centre des impôts de Morlaix © Maxppp - Claude Prigent

Morlaix, France

Le Tribunal de Grande Instance de Brest a rendu ce jeudi 12 juin 2018 son jugement dans l'affaire de l'incendie du centre des impôts de Morlaix lors d'une manifestation de producteurs de légumes en septembre 2014, dans cette commune du Finistère.

L'un des trois producteurs de légumes est condamné pour complicité de destruction du bâtiment. Les deux autres agriculteurs sont relaxés de cette infraction. En revanche, tous les trois sont condamnés pour complicité d'obstruction aux secours, en l’occurrence les pompiers.  Ils écopent tous les trois de 12 mois d'emprisonnement avec sursis et doivent rembourser conjointement avec le bonnet rouge les 336.000 euros réclamés par l'Etat, qui s'était constitué partie civile. Leur avocat, maître Jaime Rates, s'est dit " déçu" et envisage de faire appel au pénal et au civil. 

6 mois avec sursis pour le bonnet rouge

Le bonnet rouge a été relaxé de l'incendie et condamné pour complicité d'obstruction aux secours. Il est condamné à 6 mois de prison avec sursis avec une mise à l'épreuve de 24 mois, et la condition du remboursement des dommages et intérêts dus à l'Etat. Son avocat, maître Rajjout s'est dit satisfait de la relaxe pour destruction mais il envisage de faire appel sur le plan des dommages et intérêts. 

Maitre Beulin, qui représentait l'Etat, s'est déclarée satisfaite à l'issu du jugement.