Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie maîtrisé à Montdardier

mardi 3 octobre 2017 à 16:24 - Mis à jour le mercredi 4 octobre 2017 à 6:25 Par Philippe Thomain et Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

Un incendie a détruit 60 hectares de végétation à Montdardier (Gard). Près de 80 pompiers ont été mobilisés entre mardi après-midi et ce mercredi matin. Les habitations du hameau de "Navas" ont été protégées.

80 pompiers mobilisés sur cet incendie à Montdardier
80 pompiers mobilisés sur cet incendie à Montdardier © Maxppp -

Montdardier, France

Les sapeurs-pompiers du Gard sont restés mobilisés toute la nuit de mardi à mercredi pour un important feu de forêt à proximité du lieu dit "Navas" sur la commune de Montdardier près du Vigan. L' incendie s'est déclaré mardi après-midi mais il est désormais maîtrisé.

Au total, le feu a détruit 60 hectares de végétation. Les secours sur place ont protégé le hameau de "Navas" ainsi que de nombreuses autres habitations qui étaient menacées par les flammes. Aucun blessé n’est à déplorer pour le moment.

De nombreux moyens ont été engagés, coordonnés par un poste de commandement : plusieurs dizaines de véhicules et environ 80 sapeurs-pompiers épaulés par deux Canadair.

Les pompiers ont fait une demande de moyens aériens supplémentaires, car le feu était difficile à combattre : il a fallu se battre contre le relief et le vent.

Une vingtaine de sapeurs pompiers vont restés mobilisés sur place pour veiller toute la journée de mercredi : on craint une reprise en raison du vent.