Faits divers – Justice

L'incendie à Gordes ne progresse plus

Par Paul Ferrier et Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse et France Bleu dimanche 13 août 2017 à 18:23 Mis à jour le lundi 14 août 2017 à 8:49

Camion de pompier du Vaucluse
Camion de pompier du Vaucluse © Radio France - DR

Un incendie a démarré en ce dimanche 13 août après midi non loin du village de Gordes dans le Vaucluse. Les pompiers ont rapidement déployés d'importants moyens. Trente hectares sont partis en fumée depuis 16 heures. Il a été circonscrit mardi matin.

Le feu a pris dans les Monts de Vaucluse ce dimanche 13 août à 16 heures entre le village de Gordes et l'abbaye Notre-Dame de Sénanque. 30 hectares ont été parcourus par les flammes. Le bilan a été revu à la baisse dans la nuit de dimanche à lundi, lorsque les pompiers ont pu "faire le tour du feu".

A 9 heures ce matin, "le feu est circonscrit", c'est-à-dire que les 250 à 300 pompiers sur place ont réussi à arrêter sa progression.

C'est un accident de voiture qui en est à l'origine. Accident dans lequel deux personnes ont été blessées.

"Le feu est parti vers 16 heures suite à une voiture qui a brûlé" - Maurice Chabert, l'ancien maire de Gordes

Maurice Chabert témoigne sur place

Une large colonne de fumée s'est élevée dans le ciel, visible depuis Avignon.

"On a vu une épaisse fumée noire" - Magali, Carpentrassienne, visitait l'abbaye

Six Canadair sont rapidement intervenus sur le sinistre accompagné d'un Dash et de deux Tracker.

"On a eu beaucoup de chance, le feu a démarré en journée, il y a eu un appui très rapide des moyens aériens avec les Canadair et le Dash 8, les bombardiers d'eau ont été efficaces. On a eu aussi un vent calme", précise Richard Kitaeff, le maire de Gordes ce mardi matin.

"Aucun dommage sur les biens et les personnes." - Richard Kitaeff, maire de Gordes

250 à 300 pompiers interviennent au sol. Les Vauclusiens sont épaulés par les pompiers de la Drôme, du Gard, des Bouches-du-Rhône et les équipes de la sécurité civile de Brignoles.

"Vers 17-19 heures, les buldozers sont arrivés pour prolonger une piste, afin que les véhicules des sapeurs-pompiers arrivent jusqu'au feu" - Maurice Chabert

L'abbaye de Sénanque a du être évacuée, touristes et moines. Évacuation également de deux habitations. Ni le monastère, ni les habitations ne sont menacés par les flammes. Des vacanciers d'un village vacances et du camping des Sources ont été confinés, le confinement a été levé dans la nuit.

"C'était assez impressionnant, ça venait très, très rapidement... Il y avait des flammes... On a eu un petit peu peur quand même!" - Magali visitait l'abbaye

►► Touristes et moines évacués de l'abbaye de Sénanque suite à l'incendie