Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendié, l'Intermarché de Pau restera fermé entre 10 et 15 jours

-
Par , France Bleu Béarn

L'enseigne, située dans le quartier de l'Ousse des Bois a été cambriolée puis incendiée par un homme seul, dans la nuit de samedi à dimanche. Une enquête est en cours pour tenter de retrouver le coupable et environ 40 salariés se retrouvent au chômage technique.

Environ 40 salariés sont au chômage technique en attendant que l'enseigne puisse rouvrir.
Environ 40 salariés sont au chômage technique en attendant que l'enseigne puisse rouvrir. © Radio France - Manon Claverie

"Nous avons été prévenus vers 3 heures du matin par nos systèmes d'alarmes. Nous avons immédiatement appelé les forces de l'ordre", explique le directeur Pierre Barrau. Il a ensuite fallu une vingtaine de pompiers pour éteindre l'incendie. "Le feu nous a empêchés de localiser le cambrioleur sur place, mais c'est déjà la troisième fois qu'il nous vole", regrette le patron. 

D'après la police, l'homme était seul. D'après Pierre Barrau, "il a dû escalader un cabanon dans la cour de l'enseigne" pour entrer. A l'intérieur au moins 40 mètres carrés de surface ont brûlé. Les dégâts ne pourront être évalués précisément qu'après le passage d'experts d'assurance. 

"Je ne veux pas qu'on attribue cet acte au quartier de l'Ousse des Bois, par contre. Il est en plein renouveau et les jeunes des alentours sont venus nous proposer leur aide dès ce dimanche matin, nous les en remercions", a insisté le directeur de l'Intermarché. 

Comme la quarantaine de salariés de l'entreprise, il attend avec impatience la réouverture de l'enseigne et les résultats de l'enquête de police. Les caméras de vidéosurveillance doivent être analysées dès ce lundi, tout comme les empreintes du cambrioleur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu