Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toute une famille endeuillée après le dramatique incendie qui a fait trois morts cité des Lauriers à Marseille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Deux jours après le terrible incendie d'un immeuble de la cité des Lauriers dans le 13e arrondissement de Marseille, le bilan s'alourdit : trois personnes d'une même famille sont décédées : une fillette de 11 ans, sa grand mère et sa maman qui a succombé ce mardi à ses brûlures.

Un dramatique incendie dans cet immeuble du 13e arrondissement de Marseille
Un dramatique incendie dans cet immeuble du 13e arrondissement de Marseille - MN/BMPM/SIONNEAU

La nouvelle est tombée ce mardi après-midi. La famille s'y attendait. La maman de la fillette de 11 ans décédée dimanche soir cité des Lauriers dans le 13e arrondissement de Marseille est décédée à l’hôpital de la Conception. Âgée de 49 ans, Virginie était hospitalisée dans un état désespéré, brûlée à 99 %. Ce décès vient alourdir un bilan déjà terrible

Dimanche après midi, l'incendie dans la cage d'escalier de cet immeuble a déjà fait deux victimes. Manon, 11 ans, et sa grand-mère, Monique, 78 ans. Manon, Monique et Virginie avaient passé la journée de dimanche à l'extérieur. Quand l'incendie s'est déclaré, vers 18h, la maman et sa fillette raccompagnaient la grand-mère chez elle, dans son appartement situé au 12e étage de l'immeuble. Selon l'une des sœurs de la famille, toutes les trois seraient montées dans l'ascenseur, qui, malgré l'incendie, ne se serait pas mis en sécurité. 

"Nous sommes tous sous le choc" raconte la sœur de Virginie qui veut aussi que l'on pense à son frère, Jean René. Âgé de 56 ans, il vivait avec sa mère dans cet appartement du 12 e étage. Lorsque l'incendie s'est déclaré, il était seul à l'appartement et il a tout vu.

"Il était dans l'appartement quand il a senti et vu de la fumée. Il a ensuite entendu du bruit sur le palier. Il a ouvert la porte et il a trouvé sa sœur en feu, une torche vivante. Un peu plus loin, la fillette et sa grand-mère, brûlées dans l'ascenseur. Il nous dit qu'il sent encore l'odeur du feu. Il est dévasté, traumatisé et en plus, il se retrouve à la rue." 

Pour l'instant, la famille ignore ce qu'il s'est passé et attend le résultat des autopsies. Mais la tante de la petite Manon est formelle :

"Ce bâtiment était en très mauvais état. À côté des blocs électriques il y avait souvent  des poubelles, des matelas. Les ascenseurs sont très souvent en panne. L'ascenseur aurait d'ailleurs dû se mettre en sécurité, se bloquer, quand ma mère, ma sœur et ma nièce étaient à l'intérieur. Cet immeuble est pourri." 

La famille envisage d'ailleurs de se retourner contre le bailleur pour comprendre pourquoi l'ascenseur ne s'est pas mis en sécurité. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine de l'incendie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess