Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie mortel à Malesherbes: le père de famille placé en garde à vue, la piste criminelle privilégiée

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Rebondissement dans l'enquête sur l'incendie d'un appartement survenu dans la nuit de mardi à mercredi à Malesherbes (Loiret). Une femme de 22 ans est morte. Son conjoint a été placé en garde à vue ce mercredi. L'hypothèse criminelle est privilégiée, indique le parquet d'Orléans.

Illustration (enquête de gendarmerie)
Illustration (enquête de gendarmerie) © Maxppp -

Malesherbes, France

"Nous envisageons une hypothèse criminelle", indique ce mercredi soir Alain Leroux, procureur de la République adjoint d'Orléans, dans l'enquête ouverte après l'incendie survenu à Malesherbes dans la nuit de mardi à mercredi. Le feu s'est déclaré vers 2h30 du matin dans un appartement d'une résidence de deux étages dans le centre-ville de cette commune située à la limite avec la Seine-et-Marne. Une femme de 22 ans est morte. Son conjoint et leur bébé sont indemnes.

Le conjoint placé en garde à vue

Dans la journée, l'homme, âgé de 22 ans, a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Malesherbes et l'enquête est confiée à la section de recherches de la gendarmerie d'Orléans. "Il est difficile, à ce stade, d'expliquer le décès, mais il y a des traces suspectes sur le corps. Cela reste opaque, mais le conjoint est le principal suspect", affirme Alain Leroux.

Un couple sans histoires

Le corps de la jeune victime étant "en partie carbonisé", il est "impossible de déterminer les causes de la mort, ni l'heure précise". Une autopsie va être pratiquée ce jeudi à l'institut de médecine légale de Tours. Le couple, originaire de la commune, est sans histoires et inconnu des services de police et de la justice. Ils se connaissaient depuis un an et vivaient ensemble dans cet appartement de Malesherbes depuis janvier 2019. 

Le bébé, un petit garçon de deux mois et demi, a inhalé de la fumée et est toujours sous surveillance à l'hôpital ce mercredi soir.