Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coup de chaud à la SPA de Montpellier, menacée par un incendie

-
Par , France Bleu Hérault

Jeudi 18 juillet, dans l'après-midi, un incendie s'est déclaré dans le massif de la Gardiole, entre la commune de Fabrègues et le refuge SPA de Villeneuve-lès-Maguelone. Les flammes ont approché le refuge à une cinquantaine de mètres mais les bâtiments et les animaux ont été protégés.

Sur les abords du refuge, les flammes ont noirci les collines, situées à une cinquantaine de mètres de la SPA.
Sur les abords du refuge, les flammes ont noirci les collines, situées à une cinquantaine de mètres de la SPA. © Radio France - Elise Gilles

Fabrègues, France

Panique à la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), ce jeudi 18 juillet, lorsque les flammes d'un incendie, qui se serait déclenché dans l'après-midi à cause d'un barbecue non-maîtrisé, se sont approchées à moins de 50 mètres du refuge. "On était entourés de flammes" raconte la directrice, Annie Benezech. 

C'est d'ailleurs une de ses habitudes qui a peut-être permis au refuge d'éviter la catastrophe. "Chaque année, je fais débroussailler les alentours de la structure, sur à peu près 50 mètres. S'il n'y avait pas eu cette barrière, je pense que l'on aurait été touché."

Derrière les cages qui abritent les pensionnaires de la SPA, les restes de l'incendie noircissent la colline. - Radio France
Derrière les cages qui abritent les pensionnaires de la SPA, les restes de l'incendie noircissent la colline. © Radio France - Elise Gilles

Si l'évacuation des lieux a été envisagée par les pompiers, ce sont finalement les animaux gardés dans la fourrière, accolée au bâtiment de la SPA, qui ont été déplacés. Mais le refuge a dû faire face à deux difficultés : le manque de place et le stress des animaux. Si certains ont été gardés dans les bureaux de la SPA, d'autres ont pu passer la nuit chez des bénévoles et des volontaires qui étaient présents. Tous devraient rentrer aujourd'hui au refuge. "On a reçu plein de messages nous disant que c'était possible d'accueillir des animaux. Les gens sont venus en masse. Ça nous a fait chaud au cœur."

Mais difficile de garder son calme dans la panique, notamment pour les bêtes : "Les animaux étaient très stressés, raconte Annie Benezech. Surtout les chats. Ça a été un peu dur, d'ailleurs il y a deux chats qui se sont échappés car ils ont eu très peur. Ils se sont enfuis dans la garrigue." De nombreux bénévoles étaient donc présents sur place ce vendredi, pour rassurer les animaux et prendre soin d'eux. Excepté les deux fuyards, tous sont sains et saufs.  Le refuge abrite actuellement 400 pensionnaires.

Annie Benezech, directrice de la SPA.

De leur côté, les pompiers ont passé la journée de vendredi 19 juillet, à surveiller les environs, en quête "de points chauds à éliminer, qui pourraient survenir avec la levée du vent", comme ils l'expliquent. 

Jeudi 18 juillet, près de 15 autres incendies se sont également déclarés dans l'Hérault. Les pompiers appellent donc à la plus grande vigilance quant à l'utilisation du feu en cette période.