Faits divers – Justice

Incendies : à bord de l'avion qui veille sur la Dordogne

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord vendredi 12 août 2016 à 17:37

Dans les airs, le pompier est équipé d'une tablette permettant d'informer le centre de secours.
Dans les airs, le pompier est équipé d'une tablette permettant d'informer le centre de secours. © Radio France - Benjamin Fontaine

Depuis ce vendredi, un avion survole le département de la Dordogne pour surveiller tout départ de feu. Un moyen de rendre l'action des pompiers au sol plus efficace.

A partir de ce week-end, la Dordogne passe en "risque sévère" en ce qui concerne les feux de forêt. Un niveau de surveillance qui entraîne une mobilisation supplémentaire des moyens d'action des sapeurs-pompiers du département.

"C'est la combinaison de risques météorologiques comme la chaleur, le vent avec l'historique des récentes interventions qui permet de déclencher tel ou tel niveau de surveillance," explique le commandant Matthieu Faure, chef du groupement des services opérationnels de la Dordogne. Des véhicules supplémentaires vont ainsi être engagés sur certaines communes où le risque d'incendie est plus élevé. Plus de 70 camions-citernes sont à disposition, près de 300 hommes mobilisables.

Le risque "sévère", c'est quoi ?

Le déclenchement de ce niveau d'alerte entraîne aussi le survol du département par un avion de reconnaissance. Chaque jour cet avion de tourisme appartenant à la société Air Périgord va accueillir un pompier observateur. Ce vendredi, Eric Eymerey a effectué sa première mission de surveillance de l'été. "Il y a une très bonne visibilité aujourd'hui, nous allons pouvoir repérer des fumées à 50 kilomètres de hauteur", raconte le pompier.

En l'air, une tablette tactile équipée d'un GPS et affichant une carte de la Dordogne lui permet de se repérer et d'indiquer en temps réel, au centre de secours le moindre départ de feu. "Notre vision nous permet aussi de préciser l'ampleur du feu et de dire si le terrain est très accidenté ou non." En deux heures, l'avion peut effectuer une reconnaissance du département. Il survole en priorité les zones les plus boisées. Face aux risques accrus d'incendie, quelques conseils de bon sens sont à rappeler.

Reportage dans l'avion qui survole la Dordogne.

Partager sur :