Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies dans le Gard : "Une situation à risque extrêmement élevé" selon Christophe Castaner

-
Par , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Christophe Castaner, est en déplacement dans le Gard ce samedi après les incendies qui ont ravagé près de 500 hectares.e ministre de l'Intérieur a rendu hommage au pilote mort dans le crash de son Tracker vendredi.

Christophe Castaner en déplacement dans le Gard.
Christophe Castaner en déplacement dans le Gard. © AFP - Pascal GUYOT

Gard, France

Christophe Castaner est de retour dans le Gard. Le ministre de l'Intérieur se déplace dans le département meurtri par des incendies à répétition et le décès du pilote d'un bombardier d'eau vendredi. Son engin s'est écrasé à Générac, en pleine intervention. Le ministre s'est rendu au PC des pompiers à Générac avant de prendre la parole à la base de la sécurité civile de Nîmes-Garons. Selon Christophe Castaner, la journée de vendredi a été très difficile : "11 feux importants" se sont déclarés, "ils sont maîtrisés" a poursuivi le ministre. 

Ce samedi matin, les incendies de Générac et Vauvert sont en effet fixés. Au total, les flammes ont détruit près de 500 hectares, mais sans faire de victime. Le feu de Montignargues est lui éteint.

"90% des incendies sont d'origine humaine"

Le ministre a également rappelé que le risque était "extrêmement élevé dans le Gard, les Bouches-du-Rhône et une grande partie du Var". Selon Christophe Castaner, "90% des incendies [qui se sont déclenchés dans le Gard] sont d'origine humaine", et parfois "d'origine criminelle". 

Deux personnes ont été interpellées, soupçonnées d'être responsables de l'incendie de Générac de vendredi, puis relâchées. "Des éléments de l'enquête semblent laisser penser qu'elles peuvent être responsables", a déclaré le ministre.

"Nous connaissons une situation à risque extrêmement élevé pour les heures qui viennent." - Chrstophe Castaner

Le ministre a également rendu hommage au pilote décédé à Générac, en tentant de sauver des flammes une propriété privée : "Il était heureux et fier de piloter un Tracker, c'est ce que son épouse m'a rappelé. Il y avait des vies en jeu et il n'a pas hésité". 

"Il était sur un objectif. En échange avec le commandant des opérations, il a changé d'objectif. Et c'est au moment de ce changement, pas au moment d'une intervention, que l'avion a connu son accident. Nous avons une vision assez précise, mais laissez l'enquête se dérouler", a souligné le ministre.Trois enquêtes sont en effet en cours : une judiciaire et deux enquêtes "techniques" pour déterminer ce qu'il s'est passé.

"C'est dans un moment de combat contre le feu que l'un des nôtres est décédé. Franck était un pilote expérimenté. Ici, il avait piloté la majorité des avions qui combattent le feu." - Christophe Castaner

Choix de la station

France Bleu