Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies dans le Gard: le préfet du Gard dresse un premier bilan

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le préfet du Gard Didier Lauga dresse un premier bilan des incendies qui ont frappé le département du Gard depuis le vendredi 28 juin. Plus de 550 hectares de végétation ont brûlé.

Le préfet du Gard a remercié les sapeurs-pompiers pour leur travail
Le préfet du Gard a remercié les sapeurs-pompiers pour leur travail © Radio France - Julie Munch

Gard, France

Didier Lauga, le préfet du Gard, s'est rendu à Saint-Gilles ce samedi 29 juin, pour dresser un premier bilan des incendies qui ont touché le département depuis vendredi 28 juin. Jusqu'à présent plus de 550 hectares de végétation ont brûlé. 

Saint-Gilles particulièrement touchée

La commune la plus impactée par ces incendies dans le département du Gard est Saint-Gilles. 250 hectares ont brûlé et un lotissement a été atteint dans le quartier de Ventouret. Dans le Gard,  284 personnes ont été évacuées. Six maisons ont brûlé ainsi que cinq hangars agricoles. 

"A beaucoup d'endroits, on voit que le feu s'arrête à la limite des propriétés. Nous sommes passés tout près d'une véritable catastrophe", a affirmé Didier Lauga en descendant de l'hélicoptère qui lui a permis de constater les dégâts autour de Saint-Gilles. 

31 départs de feux simultanés

Au plus fort des incendies, ce qui a compliqué le travail des sapeurs-pompiers, c'est la multiplication des incendies. Il y a eu 31 feux en même temps, à des endroits différents. Mais le pire a été évité selon le préfet Didier Lauga. Sur les 550 pompiers mobilisés depuis vendredi, 19 d'entre-eux sont légèrement blessés. Un habitant de Vauvert a été légèrement brûlé mais ses jours ne sont pas en danger. Cinq gendarmes sont aussi légèrement blessés.