Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bilan des incendies dans les Bouches-du-Rhône : les feux ont détruit près de 1.025 hectares de végétation

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Provence

Les incendies, qui ont touché cinq communes, ont détruit près de 1.025 hectares de végétation entre Martigues et la côte méditerranéenne depuis mardi. Plus de 2.700 personnes ont été évacuées. Au plus fort de l’intervention, 1.800 sapeurs-pompiers étaient mobilisés avec 454 engins.

Près des campings, la végétation détruite par l'incendie.
Près des campings, la végétation détruite par l'incendie. © AFP - CHRISTOPHE SIMON

Cinq départs de feu ont été recensés par les pompiers des Bouches-du-Rhône, à Martigues, Port-de-Bouc, Aubagne, Gignac et Carnoux-en-Provence entre mardi et mercredi. Les incendies ont parcouru 1.025 hectares à la Gacharelle, sur la commune de Martigues. En quelques heures, le feu a parcouru huit kilomètres. Au plus fort de l’intervention, 1.800 sapeurs-pompiers étaient mobilisés avec 454 engins.

Mercredi matin, les opérations de secours ont pu s'appuyer sur des moyens aériens, un Dash, quatre Canadair, et un Dragon et sur des renforts humains venus de plusieurs départements. Le feu est maîtrisé même si "la vigilance reste de mise", précisent les pompiers, "compte tenu du contexte (si le vent faiblit, les températures restent élevées) et de la configuration des lieux (interfaces périurbaines)".

Les pompiers poursuivent leurs actions d’encerclement, afin de sécuriser et d’éviter tout risque de réactivation des flammes. "Néanmoins, un désengagement progressif s’est effectué à compter de 14h".

Sur le plan humain

Au total, 2.700 personnes ont été évacuées, 400 par la mer à partir de la plage des Tamaris. Ces évacuations, effectuées par des moyens nautiques coordonnées par la préfecture maritime, se sont terminées vers 2h du matin. Sur la plage de Sainte-Croix, 800 personnes ont été évacuées par voie terrestre.

Huit campings ont fait l’objet d’une évacuation préventive sur les communes de Martigues et Sausset-les-Pins. 14 sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés.

Une partie des plus de 2.000 personnes évacuées mardi soir en raison de l'incendie de Martigues vont pouvoir rentrer dans leurs habitations et lieux de villégiature, indique ce mercredi soir un communiqué de la mairie de Martigues et de la préfecture des Bouches-du-Rhône.

"En début de soirée, l'accès aux campings évacués sera possible, à l’exception des deux suivants : le Cigalon et les Tamaris, totalement détruits", précisent le communiqué. Un accompagnement psychologique est également prévu "pour les évacués qui en exprimeraient le besoin".

Dégâts matériels

À Martigues, deux campings ont été très fortement touchés, celui des Tamaris et Lou Cigalon. 54 bâtiments d’habitations ont été touchées dont cinq fortement endommagés. Un véhicule de première intervention des Pompiers13 a brûlé.

À Port-de-Bouc, une maison, deux garages, une dépendance et un cabanon ont été endommagés. Trois entreprises ont été détruites, les stocks extérieurs de plusieurs entreprises touchés. Le feu a occasionné une fuite de gaz enflammée sur une citerne enterrée chez un particulier. Cinq poids lourds et neuf voitures ont également été détruits.

Mais les pompiers précisent que "de très nombreux biens bâtis ont été préservés, soit 15 maisons, plusieurs entrepôts, des stocks extérieurs et de nombreux véhicules". Par ailleurs, plus d’un millier d’hectares ont pu être préservés par l’action des secours.

Ce mercredi, un nouveau départ de feu s'est déclaré à Rognac, vers 16h30 en bordure de l’autoroute A7. En quelques minutes, 500 sapeurs-pompiers sont intervenus, appuyés par des moyens aériens de la sécurité civile (sept Canadairs et deux DASH). Une dizaine hectares a été parcourue. Le feu a été fixé vers 19h30 et "la situation devrait évoluer favorablement", selon les pompiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess