Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies dans les Bouches-du-Rhône : un Dijonnais raconte son évacuation près de Martigues

jeudi 27 juillet 2017 à 12:55 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne, France Bleu Provence et France Bleu

Comme plusieurs milliers de personnes, Julien Falco, qui passe ses vacances dans les Bouches-du-Rhône a été évacué en raison des incendies qui ravagent le sud-est de la France. Julien, sa femme et ses deux enfants, ont été évacués du village de Carro à côté de Martigues. Témoignage.

La ronde des canadairs pour lutter contre les flammes
La ronde des canadairs pour lutter contre les flammes - Julien Falco

Carro, Martigues, France

Comme tous les ans, il vient en vacances dans le village de Carro à côté de Martigues. Mais cette année, Julien Falco, son épouse et ses deux enfants ont du quitter pendant quelques heures leur logement à cause d'un incendie qui a ravagé plusieurs hectares.

On n'avait pas autant peur que les gens qui vivent sur place, qui ont leur maison et peuvent tout perdre. Pendant qu'on évacuait, mercredi après-midi, il y a des gens qui partaient dans l'autre sens, vers le feu. J'ai croisé une personne qui m'a dit : il est hors de question que je laisse ma maison. (Julien Falco, un habitant de Talant dans l'agglomération de Dijon en vacances à Carro).

Ce jeudi matin, le feu qui menaçait le village de Carro sur la Côte Bleue (Bouches-du-Rhône) depuis mercredi matin est en passe d'être maîtrisé. Une vingtaine d'hectares a été détruite. 200 sapeurs-pompiers sont mobilisés ainsi que deux hélicoptères bombardiers d'eau.

Aujourd'hui ça va, les feux ont été éteints. Il y a encore beaucoup de pompiers sur place. On a été les voir, ils font un travail de fourmi, ils regardent notamment s'il n'y a pas de foyer sous les aiguilles de pin. (Julien Falco)

Cet incendie très virulent a pris vers 5h ce mercredi matin. Une centaine d'habitations, dont certaines isolées, ont été protégées par les sapeurs-pompiers ainsi que la résidence de vacances du Cap Bleu en partie évacuée. 90 personnes du camping "Hippocampe" ont été également évacués à titre de précaution.

On est en vacances dans un petit appartement, l'incendie était juste derrière nous. On a été réveillé à 7h mercredi matin par une hélicoptère qui transportait de l'eau. A 12h on a entendu les canadairs, le feu était à 100 mètres de nous et là on a tout évacué. (Julien Falco)

On se sent impuissant, c'était très impressionnant, surtout avec la fumée, mercredi après-midi, elle avait envahi tout le village, c'était irrespirable. (Julien Falco)

un épais nuage de fumée a envahi Carro ce mercredi après-midi - Aucun(e)
un épais nuage de fumée a envahi Carro ce mercredi après-midi - Julien Falco

Pour nous ça allait, on est en bord de mer, on ne se sentait pas trop en danger, surtout qu'il y avait des bateaux qui étaient prêt à nous évacuer par la mer, au cas où. Il faut dire que les secours avaient coupé la seule route d'accès au village. Vers 18h, on nous a conduit vers une salle des fêtes dans un autre village, on a été escorté. On a été nourri, ils ont amené des jeux pour les enfants, de quoi se laver, dormir. C'était très bien organisé. (Julien Falco)

Après le passage du feu  - Aucun(e)
Après le passage du feu - Julien Falco
Le feu tout tout proche  des habitations - Aucun(e)
Le feu tout tout proche des habitations - Julien Falco