Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies de Générac : une cagnotte pour venir en aide à un agriculteur qui a tout perdu

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le vendredi 2 août, Yves Thomas a vu son mas de la Rouquette réduit en cendres lors du deuxième incendie qui a touché Générac en moins d'une semaine. Une cagnotte en ligne a été ouverte.

La maison d'habitation et tous les bâtiments agricoles ont été détruits
La maison d'habitation et tous les bâtiments agricoles ont été détruits - Yves Thomas

Générac, France

Toute sa vie est partie en fumée en quelques minutes. Le vendredi 2 août dernier, Yves Thomas a vu son mas de la Rouquette réduit en cendres lors du deuxième incendie qui a touché Générac en une semaine. Tout a été détruit, de la maison d'habitation aux hangars agricoles où il rangeait son matériel, en passant par la salle de réception qu'il louait pour des mariages ou des soirées. 

Les flammes ont ravagé tout ce qu'Yves Thomas avait construit de ses propres mains pendant plus de 30 ans. "À l'époque, il n'y avait pas de chemin d'accès, pas d'électricité, pas d'eau, pas de tout à l'égout. J'ai tout fait de A à Z, raconte-t-il. J"ai même fait les plâtres, les carrelages, les faïences. Des collègues m'ont aidé pour les portes ou les menuiseries en chêne. Il ne reste plus rien. Tout est à refaire."

Toutes les photos, tous les livres sont aussi partis en fumée

Au delà de l'aspect matériel, c'est aussi toute une vie de souvenirs personnels qu'Yves Thomas a perdue dans l'incendie : "Je suis un Camarguais, j'avais tous les livres possible sur la Camargue, du père Aubanel, du marquis de Baroncelli. Et puis des photos superbes de l'époque où je montais à cheval à la manade Mailhan. Tout est parti en fumée." 

Solidarité

Mais malgré ses 76 ans, Yves Thomas refuse de rendre les armes. Depuis bientôt deux semaines, avec l'aide de ses filles et de ses proches, il se bat, multiplie les démarches administratives, en espérant pouvoir rebâtir quelque chose, même si le travail s'annonce colossal, notamment pour tout nettoyer. 

La solidarité des habitants de Générac, qui lui ont apporté vêtements ou nourriture, l'a ému aux larmes. Une solidarité qui peut continuer à se manifester par le biais d'une cagnotte en ligne, ouverte jusqu'à la fin du mois de septembre.