Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie en Gironde et dans les Landes : 10.000 personnes évacuées, le feu repart vers le nord

- Mis à jour le -
Par , , , , France Bleu Gironde, France Bleu, France Bleu Gascogne

Les pompiers mènent ce mercredi "un combat extrêmement ardent" contre l'incendie qui s'est décalé ce mardi dans le sud de la Gironde autour de Saint-Magne et Hostens. Au total, 6.200 hectares ont déjà brulé et 10.000 personnes ont été évacuées en Gironde et dans les Landes.

Le feu qui a repris dans le secteur de Landiras, à cheval sur la Gironde et les Landes, force les pompiers à un "combat extrêmement ardent", décrit la préfecture de Gironde.
Le feu qui a repris dans le secteur de Landiras, à cheval sur la Gironde et les Landes, force les pompiers à un "combat extrêmement ardent", décrit la préfecture de Gironde. © AFP - PHILIPPE LOPEZ

Après plusieurs nouveaux départs de feux au niveau des communes d'Hostens, Saint-Magne et de Cabanac-et-Villagrains dans le Sud-Gironde ce mardi, la situation s'est fortement dégradée dans la nuit et le feu a atteint le département voisin des Landes où 200 hectares ont été touchés. Ce mercredi en fin d'après-midi 6.200 hectares avaient déjà brûlé et 10.000 personnes ont dû être évacuées en Gironde et dans les Landes selon le dernier point du préfet pour la défense et la sécurité de la zone Sud-Ouest. 

Le ministre de l'Intérieur a annoncé le renforcement des moyens mobilisés, avec plus de 1.000 pompiers, neuf avions et deux hélicoptères bombardiers d'eau. En déplacement dans l'Aveyron, Gérald Darmanin a également lancé un appel aux employeurs pour libérer des sapeurs pompiers volontaires, il se rendra en Gironde ce jeudi accompagné d'Elisabeth Borne. Suivez la situation avec France Bleu Gironde et France Bleu Gascogne.

L'essentiel

  • Selon les pompiers, 6.200 hectares ont brûlé dans l'incendie survenu ce mardi entre le sud Gironde et les Landes, plus de 1.000 soldats du feu sont désormais mobilisés
  • 10.000 personnes ont été évacuées et 17 habitations ont été détruites à Belin-Béliet
  • Ce mercredi en fin de journée, les pompiers mènent une lutte "tous azimuts" contre ce feu particulièrement virulent qui prend la direction du nord
  • L'A63 (Bordeaux-Bayonne) reste fermée sur plus de 100 km pendant la nuit de mercredi à jeudi. 13 autre routes sont coupées également, le détail dans cet article
  • Plusieurs sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés et un plus sérieusement, il a été brûlé au visage et aux jambes, son pronostic vital pas engagé 
  • Une cellule d'information au public a été ouverte par la préfecture de 8h à 20h : 0.800.713.633 et une cellule psychologique a été mise en place, elle est joignable au numéro vert 0800.719.912.
  • La Première ministre Elisabeth Borne se rendra sur place ce jeudi accompagnée de Gérald Darmanin
  • Que faut-il emporter avec vous en cas d'évacuation ? On vous dresse la liste dans cet article.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Écoutez France Bleu pour vous tenir informés

Écoutez France Bleu Gironde, pour l'incendie en Gironde

Écoutez France Bleu Gascogne, pour l'incendie dans les Landes

Suivez aussi la situation dans les Landes grâce à cet article

Situation "très très défavorable" dans le Sud-Gironde

Avec la sécheresse, les départs de feu ce mardi soir se sont transformés en brasier avec un bilan qui fait état de 6.200 hectares de pins déjà brûlés dans le Sud-Gironde ce mercredi en fin d'après-midi selon la préfecture. Une situation que les pompiers jugent "très très défavorable" en raison des vents tournants et contre laquelle ils mènent une lutte tous azimuts alors que les flammes se dirigent ce mercredi soir vers le nord. 

Le feu "génère désormais son propre vent", a déploré Martin Guespereau, préfet délégué pour la défense et la sécurité en gironde, lors d'un point presse ce mercredi après-midi. Ces conditions météorologiques "extrêmes", rendent la trajectoire de l'incendie totalement imprévisible, ce qui explique le nombre très important d'évacués. Pour mémoire, le feu survenu à Landiras en juillet avait détruit 4.700 ha en trois jours, ce 10 août il en a brûlé 6.000 en moins de 24 heures. 

La carte de l'incendie en cours dans le Sud-Gironde
La carte de l'incendie en cours dans le Sud-Gironde - Copernicus

Le ministre de l'Intérieur a annoncé un renforcement des moyens déployés pour lutter contre cet incendie : "Plus de 1.000 sapeurs-pompiers, neuf avions et deux hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés contre les flammes" a-t-il écrit sur son compte Twitter. Gérald Darmanin a également lancé un appel aux employeurs pour libérer des sapeurs pompiers volontaires, il se rendra en Gironde ce jeudi accompagné de la Première ministre Elisabeth Borne.

140 points chauds chaque jour

Marc Vermeulen, le patron du SDIS 33 constatait ce mercredi que le front du feu avançait très rapidement, "plus virulent cette nuit que lors des derniers incendies". Sans compter que les pompiers de la Gironde doivent également continuer à gérer les points chauds des incendies de juillet. Le préfet délégué de Gironde Martin Guespereau évoque une "situation extraordinaire", "le feu du mois de juillet ne s'était pas arrêté, il n'a jamais été déclaré éteint, il s'était enterré." Sur place, les pompiers ont reçu l'aide de la sécurité civile mais aussi des propriétaires forestiers et de militaires pour surveiller les reprises de feu qui sont constantes dans le secteur, 140 par jour environ. 

"C'est une lutte sans relâche qui dure depuis plus d'un mois", a confié le maire de Landiras Jean-Marc Pelletant ce mercredi sur franceinfo, alors que le département de la Gironde est victime de deux reprises de l’incendie historique qui avait ravagé 13.800 hectares en juillet dernier. "Les bénévoles commencent à être fatigués", déplore l’élu. "Il est prévu des orages en fin de semaine, donc on compte beaucoup là-dessus", avoue-t-il. 

Les fumées qui se dégagent de l'incendie en Gironde et dans les Landes sont visibles sur les images satellites comme celles dévoilées par Météo France ce mercredi. Le service météorologique et climatique précise que le panache se disperse à la fois en direction de la Méditerranée et de l'Atlantique. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La qualité de l’air dans les départements concernés par cet incendie fait l’objet d’un suivi régulier, qui permet d’évaluer notamment les effets de l’exposition éventuelle aux particules fines qui s’en dégagent. Dans les zones les plus éloignées où parviennent les fumées des feux de forêt, les recommandations pour éviter les irritations consistent à :

  • limiter le temps passé à l’extérieur,
  • restreindre les activités physiques intenses en extérieur,
  • surveiller de près les personnes à risques.

10.000 personnes évacuées en Gironde et dans les Landes

Ce mercredi après-midi, l’évacuation du bourg de Beliet (environ 2500 personnes) est en cours et porte à près de 10?000 le nombre de personnes évacuées. Dès mardi, la préfecture avait fait évacuer les habitants d'une partie des bourgs d'Hostens et de Saint-Magne ainsi que du quartier Joué à Belin-Béliet. Les quartiers de Bruyères, Les Gravats, Galipe, Haut du Lac, Haudoua, Frayot et Aroudeys ont également été évacués.

Le feu a détruit 17 maisons à Belin-Béliet et un pompier a été blessé. Dans ce village 2.000 personnes avaient été évacuées dans la matinée, "l'objectif est de sauver les vies humaines" indiquait le préfet délégué de Gironde Martin Guespereau. 

Des centres d’accueil sont ouverts sur les communes de Salles, Saint Symphorien et le Barp. A Hostens les personnes évacuées ont été accueillies dans la salle des fêtes, la commune a activé sa cellule de crise. Des points d'accueil ont aussi été mis en place à la salle des fêtes de Belin-Béliet et à la salle des fêtes Douence à Saint-Magne. Une cellule psychologique a été mise en place par la préfecture, elle est joignable au numéro vert 0800.719.912.

L'A63 fermée à la circulation

Le front de l’incendie a atteint l’A63 (Autoroute sens Bayonne-Bordeaux) dans la journée de mercredi, l'axe a donc été fermé à la circulation sur plus de 100 km. L'autoroute est fermée entre la sortie Arcachon et la sortie Saint-Geours-de-Maremne et la sortie est obligatoire à Biriatou (n°1) pour les poids lourds. Il est également conseillé à tous les véhicules d'emprunter l'A64 direction Pau puis récupérer l'A65 direction Bordeaux et Paris.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

200 hectares brûlés dans les Landes, le feu ne progresse plus à Cabanac

Selon la préfète des Landes, 200 hectares ont brûlé dans le département limitrophe de l'incendie du Sud-Gironde, 215 personnes ont également été évacuées de la commune de Mano et de Moustey. Ces évacuations concernent plusieurs hameaux : Pichemonge (Mano), Peyrin, Capsus, Lombard, Lesbarere (Moustey). "À ce stade, aucune habitation n’est touchée par les flammes", du côté des Landes toujours selon la préfecture du département. 

Plus de 170 pompiers sont mobilisés dans le secteur landais, deux sapeurs-pompiers ont été blessés. L'un est légèrement blessé à cause d'un incident avec un camion, l'autre est brûlé aux mollets et a été transporté à l'hôpital de Mont-de-Marsan.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mardi, un incendie a aussi pris vers 15 heures à Cabanac, au nord de la zone précédemment sinistrée. Il a arrêté de progresser dans la soirée. 20 hectares de forêt ont été détruits, et 80 pompiers ont été mobilisés, avec le renfort d'un canadair et d'un avion Dash.

Des routes fermées

En raison des incendies, de nombreuses routes sont coupées indique le département de la Gironde.

  • RD 110 fermée entre Hostens et Louchats ; 
  • RD 5 fermée entre Saint Magne et l'intersection RD 5/RD 651 ; 
  • RD 651 fermée entre Hostens et l'intersection Route de Hazera ; 
  • RD 111E1 fermée entre St Magne et RD 651 ; 
  • RD 5E8 fermée entre RD 5 et RD 111 ; 
  • RD 110E5 fermée entre RD 110 à Larrouy et la limite des Landes ;
  • RD3 fermée à Le Tuzan direction Hostens et déviation par la RD 115 ;
  • RD 3 fermée Jusqu'à la RD 111, proche de Belin-Beliet ; 
  • RD 3E15 fermée jusqu'à la RD 111 ;
  • RD 116 à Cabanac fermée entre le RD 220 et le RD 115 ;
  • RD 110E6 à Louchats jusqu’à Saint Magne ;
  • RD 3E18 à Le Tuzan entre RD 3 et RD 220E2 ;
  • RD 220E2 à St Symphorien depuis St Symphorien jusqu’à la limite des Landes.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess