Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incivilités : les maires formés par les négociateurs de la gendarmerie dans l'Eure

La gendarmerie de l'Eure forme les maires pour leur apprendre à gérer pacifiquement les incivilités. D'ici juin, 16 sessions sont prévues dans tout le département.

Les trois négociateurs de la gendarmerie nationale ont donné quelques conseils aux maires du plateau du Neubourg lors de la session à Épégard
Les trois négociateurs de la gendarmerie nationale ont donné quelques conseils aux maires du plateau du Neubourg lors de la session à Épégard © Radio France - Laurent Philippot

Depuis deux ans, les incivilités à l'encontre des maires sont en augmentation et la situation sanitaire n'arrange pas les choses, "les gens sont fatigués, sont moralement au plus bas" constate le chef Yoann. Les élus doivent faire face à "des problèmes de voisinage, de stationnement, les jets de détritus qui arrivent de plus en plus, des tags, de menaces, les motos, les quads" énumère Roger Wallart, le doyen de l'assemblée et maire de Tournedos-Bois-Hubert depuis 31 ans. Avec ces collègues du plateau du Neubourg, l'élu a été formé à la gestion pacifique des incivilités par des négociateurs de la gendarmerie nationale. Une session théorique, entrecoupée d'exercices très pratiques, comme celui proposé ce jour-là à Épégard : un groupe d'administrés fait irruption dans la mairie car les habitants du village viennent d'apprendre qu'une classe de l'école va fermer, sans qu'ils en aient été informés. 

REPORTAGE - Gérer un groupe d'administrés pas contents

"Des situations qui n'étaient pas prévues dans votre engagement, des situations complexes, parfois inattendues" dit le patron du groupement de gendarmerie de l'Eure, le colonel Cédric Collard en s'adressant aux élus en face de lui dans la salle des fêtes du village.  

"Tous au moment d'une carrière d'élu, on a eu quelques moments chauds" explique Jean-Paul Legendre, le président des l'association des maires et élus de l'Eure

Fruit de la loi Engagement et Proximité, cette formation est mise en place dans tous les départements de France. Dans l'Eure et en Seine-Maritime, la gendarmerie compte 13 négociateurs régionaux dans ses rangs. Ils effectuent une quinzaine d'interventions sur le terrain par an. L'adjudant Sébastien est l'un d'entre eux, depuis 14 ans. 

Les missions des négociateurs régionaux de la gendarmerie expliquée par l'adjudant Sébastien

Quelques conseils des gendarmes

La première chose à faire est d'évaluer le danger. En cas de menace de l'intégrité physique, "il faut faire le 17 parce que notre but premier est de protéger les gens" conseille le chef Yoann. Dans toutes les autres circonstances, être à l'écoute. 

Si les gens se sentent écoutés, il y a une chance sur deux que le problème soit résolu - Chef Yoann

La synchronisation est une méthode qui marche bien, c'est à dire "avoir un effet miroir sur la personne, toujours rester calme quelle que soit la situation, ne pas s'énerver même si la personne crie, crier plus fort qu'elle ne va résoudre le conflit, bien au contraire" poursuit le négociateur. Dans un groupe, "il faut identifier le meneur ou en désigner un" avance le major négociateur pour essayer de "trouver un compromis ou la meilleure des solutions possibles". Il faut aussi éviter d'intervenir seul mais plutôt en binôme. 

D'ici l'été, seize sessions de formation assurées par les gendarmes sont prévues dans tout le département de l'Eure. 

L'écusson des négociateurs de la gendarmerie nationale
L'écusson des négociateurs de la gendarmerie nationale © Radio France - Laurent Philippot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess