Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indonésie : des débris retrouvés dans la zone où l'avion a disparu

lundi 17 août 2015 à 8:30 Par Marina Cabiten, France Bleu

Tôt lundi matin, des débris ont été repérés en Papouasie, zone d'Indonésie où un avion de ligne avec 54 personnes à bord a disparu dimanche.

Des proches des passagers de l'avion disparu rassemblés à l'aéroport de départ, en Indonésie
Des proches des passagers de l'avion disparu rassemblés à l'aéroport de départ, en Indonésie © MaxPPP

Des équipes de secours étaient en route lundi dans une région montagneuse isolée d'Indonésie, où des débris d'avion ont été repérés après le crash d'un ATR 42 avec 54 personnes à bord, et quelque 420.000 euros en liquide destinés à des familles pauvres de Papouasie.   

Série noire en Indonésie

Il s'agit de la troisième catastrophe aérienne en moins d'un an dans ce pays d'Asie du Sud-Est affichant un piètre bilan en matière de sécurité aéronautique . L'appareil de transport régional opéré par la compagnie indonésienne Trigana Air a perdu le contact avec le contrôle aérien dimanche après-midi lors d'un vol d'environ 45 minutes par mauvais temps, entre Jayapura, capitale de la province orientale de Papouasie, et Oksibil, à un peu moins de 300 km au sud.   

Le bi-turbopropulseur ATR 42 transportait 44 passagers adultes, cinq enfants et les cinq membres d'équipage , ainsi que 6,5 milliards de roupies (420.000 euros) en liquide. Cet argent entreposé dans quatre sacs était des fonds publics convoyés par des responsables de la poste pour être distribués à des familles pauvres de la province, a déclaré le chef de la poste de Jayapura.   

Une zone très difficile d'accès

L'appareil a disparu des écrans radars environ dix minutes avant d'arriver à Oksibil, une région montagneuse très difficile d'accès, peu après avoir demandé la permission d'effectuer la descente en vue de l'atterrissage. Des villageois avaient raconté dimanche à des responsables locaux avoir vu l'appareil de Trigana Air s'écraser contre une montagne et trouvé l'épave. Lundi, un responsable du ministère indonésien des Transports a indiqué qu'un avion dépêché dans la zone de recherches avait également vu des débris d'avion.