Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre : des parents d'élèves en colère réclament la présence d'accompagnateurs dans tous les cars scolaires

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Des parents d'élèves se mobilisent pour demander la présence d'accompagnateurs dans tous les cars scolaires de l'Indre. Cela permettrait d'éviter des incidents, comme cette petite fille de trois ans oubliée pendant toute une journée.

Un car de ramassage scolaire (photo d'illustration)
Un car de ramassage scolaire (photo d'illustration) © Radio France - Jérôme Collin

Neuvy-Saint-Sépulchre, France

L'incident est encore dans les têtes de plusieurs parents d'élèves de l'école de Neuvy-Saint-Sépulchre. Mardi 24 septembre, une fille de trois ans a été oubliée dans le car scolaire qui la transportait. Elle est restée toute seule pendant de longues heures. Elle a finalement été retrouvée le soir vers 17 heures, sans avoir pu boire ni manger. Ses parents ont porté plainte. 

D'autres parents d'élèves se mobilisent. Certains réclament la présence permanente d'un accompagnateur dans tous les cars scolaires. Ce n'est pas le cas actuellement selon plusieurs témoignages. "Je monte dans le car tous les matins pour attacher mes enfants et m'assurer que tous les autres le sont aussi", souligne ainsi Julie, maman de deux enfants de 8 et 10 ans scolarisés à Neuvy-Saint-Sépulchre. "Je ne peux le faire qu'à l'endroit où je monte et pas ensuite. Et ça c'est parce qu'il n'y a personne d'autre que le chauffeur", ajoute-t-elle.

Plusieurs parents l'affirment : ça fait plusieurs années déjà qu'il n'y a personne dans les cars scolaires. Pourtant, plusieurs demandes ont été faites. "Quand on premier fils a fait sa rentrée il y a sept ans, j'ai demandé à ce qu'il y ait quelqu'un. Mais on m'a dit que c'était la charge des communes et qu'elles n'avaient pas le budget pour ça", explique Julie.

Certains parents estiment que leurs enfants sont livrés à eux-mêmes dans les cars scolaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu