Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : 125 fusils et pistolets saisis suite au démantèlement d'un réseau national de trafiquants

mardi 19 juin 2018 à 4:40 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

13 perquisitions, 7 gardes à vue, 125 armes à feu saisies. Bilan d'une vaste opération de gendarmerie en Indre-et-Loire, en décembre et la semaine dernière, dans le cadre du démantèlement d'un réseau national de trafiquants d'armes.

Quelques unes des 700 armes saisies la semaine dernière par les gendarmes en France et regroupées à Angers
Quelques unes des 700 armes saisies la semaine dernière par les gendarmes en France et regroupées à Angers - @Section de Recherche du Maine-et-Loire

Indre-et-Loire, France

Un énorme réseau de trafiquants d'armes vient d'être démantelé en France. Entre le mardi 12 juin et le jeudi 14 juin, 700 armes ont été saisies, dans 54 départements en France. 113 perquisitions ont été menées et 34 gardes à vue engagées. Le coup de filet a été placé sous la responsabilité de la section de recherche de la gendarmerie d'Angers. En Indre-et-Loire, 3 perquisitions ont eu lieu la semaine dernière à La Ferrière, Notre-Dame-d'Oé et Betz-le-Château, un homme retraité a été placé en garde à vue, et 8 armes ont été saisies (une arme à l'épaule et sept armes de poing). 

Cette opération faisait suite à une autre, remontant au mois de décembre dernier. Le cœur du réseau national est proche de la Touraine, dans le Loir-et-Cher selon les gendarmes. D'ailleurs, en décembre dernier, l'Indre-et-Loire a été particulièrement ciblé. Sur les 1200 armes saisies dans l'hexagone à l'époque, 117 l'avaient été en Touraine, 53 pistolets et 64 fusils, lors de dix perquisitions. Six personnes avaient été placées en garde à vue, dont deux avaient fini en détention provisoire pour trafic d'arme, "car ce sont bien des trafiquants" disent les enquêteurs. Le premier est âgé d'une quarantaine d'années et l'autre approche les 70 ans, des habitants de La Ferrière, près de Château-Renault, et Genillé, dans le Lochois. 

64 fusils et 53 pistolets saisis

En décembre, les saisies ont été faites essentiellement dans le Lochois : Loches, Ferrière-sur-Beaulieu, Chemillé-sur-Indrois, Chenonceau, Perrusson, Abilly. Le profil des gens interpellés, au-delà des trafiquants : "ce sont des personnes âgées, des collectionneurs, des passionnés d'arme à feu" expliquent les enquêteurs. Ils seront convoqués prochainement devant le tribunal de Tours, dans le volet "collectionneurs" de l'affaire. Les trafiquants seront eux jugés plus tard. L'affaire est à l'instruction. Le dossier n'est pas refermé. D'autres perquisitions ou interpellations pourraient être menées dans les mois à venir.