Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : 140 membres des forces de l'ordre supplémentaires déployés dans le cadre de Vigipirate

jeudi 13 décembre 2018 à 8:34 - Mis à jour le jeudi 13 décembre 2018 à 16:21 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

La préfète d'Indre-et-Loire en a fait l'annonce ce jeudi matin sur l'antenne de France Bleu Touraine. La sécurité va être renforcée dans le département, suite à l'attentat sur le marché de Noël de Strasbourg. Le dispositif va mobiliser 140 membres des forces de l'ordre.

La préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzéchowski
La préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzéchowski © Radio France - Yohan Nicolas

Indre-et-Loire, France

C'est la conséquence du changement de niveau dans le plan Vigipirate après l'attaque de Strasbourg, la France qui passe en Urgence Attentat. La préfète d'Indre-et-Loire, Corinne Orzéchowski, a donc détaillé sur France Bleu Touraine le dispositif qui va être mis en place chez nous. Une soixantaine de gendarmes et une quarantaine de policiers supplémentaires vont être mobilisés sur différents sites du département, des lieux comme des centres commerciaux ou des gares qui voient passer beaucoup de monde. Par ailleurs une trentaine de militaires de l'opération Sentinelle sont déployés depuis ce mardi, dans l'agglomération tourangelle essentiellement.  Ceux-ci sont mobilisés comme à chaque fin d'année pour sécuriser les principales manifestations, comme les marchés de Noël. Dix points vont être particulièrement surveillés. Des lieux de forte affluence : rue Nationale, centres commerciaux, Gare, aéroport.... La ville de Joué-les-Tours fera aussi l'objet d'une surveillance particulière.

Concernant le marché de Noël de Tours justement, la municipalité a doublé le nombre d'agents de sécurité. Les ouvertures de sacs vont aussi être systématiques, le nombre de palpations plus important. 

La préfète pense prolonger ce dispositif au moins jusqu'à Noël. Même si elle comprend la fatigue des policiers, la préfète tient à saluer leur mobilisation. "On s'organise pour assurer la sécurité de nos concitoyens. nos policiers ne prennent pas de congés, ni de repos en ce moment. C'est notre affaire". 

Corinne Orzéchowski a aussi refusé de donner le nombre de fichés S, suivis pour radicalisation, dans le département d'Indre-et-Loire. "Je ne veux affoler personne. Le risque terroriste existe. Nous suivons ces individus, et chaque vendredi matin une réunion sur ce thème se tient en Préfecture". En 2017, on comptait 52 personnes suivies pour radicalisation en Indre-et-Loire.