Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : 38 morts sur les routes depuis le début de l'année

samedi 22 décembre 2018 à 5:20 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le jeune homme de 21 ans qui a trouvé la mort sur l'A10 vendredi matin est la 38 ème victime enregistrée sur les routes d'Indre-et-Loire depuis le début de l'année. Une année qui s'annonce dramatique en terme de mortalité routière.

Illustration accident sur la levée de la Loire en 2013
Illustration accident sur la levée de la Loire en 2013 © Maxppp - Sébastien Gaudard/Maxppp/Nouvelle République

Indre-et-Loire, France

L'année n'est pas encore terminée que l'Indre-et-Loire bat des records en terme de mortalité sur les routes. On compte 38 morts avec celui de vendredi matin où un jeune homme est décédé en traversant l'A10 à Tours. Il faut remonter à 2012 pour connaître un bilan encore plus dramatique. Il y a 6 ans l'Indre-et-Loire avait payé un lourd tribut avec 41 personnes tuées, mais depuis la tendance était à la baisse. On avait enregistré 34 décès en 2016, 32 l'an dernier. 

Les 5 premiers mois de l'année ont été terribles avec ces 2 accidents qui ont fait à chaque fois 3 morts : d'abord ce choc frontal entre 2 voitures le 1er avril à Ste Catherine-de-Fierbois et puis un refus de priorité le 20 mai à Bossay-sur-Claise. Le mois de mai qui d'ailleurs, a été le plus meurtrier suivi de décembre. Depuis le 1er décembre, on compte 6 personnes tuées sur les routes. Il faut noter aussi qu'il n'y a eu aucune victime à déplorer sur les mois de juin et août. Pour le seul mois d'août, c'était du jamais vu depuis 2010. Enfin si on s'intéresse aux causes de ces accidents, on note plusieurs facteurs : l'alcool, les fautes d'inattention et les refus de priorités sont les plus fréquents.