Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : augmentation en 2018 des infractions pour conduite sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants

vendredi 4 janvier 2019 à 16:58 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Alors que les infractions routières ont baissé de 20% en 2018 en Indre-et-Loire, le nombre de rétentions de permis progressent. Notamment en raison des conduites sous alcool ou drogue.

Contrôle d'alcoolémie sur l'A10 au péage de St Arnoult
Contrôle d'alcoolémie sur l'A10 au péage de St Arnoult © Maxppp - Christophe Petite Tesson/Maxppp

Indre-et-Loire, France

Si à la première lecture des chiffres de l'insécurité routière, le bilan semble satisfaisant, dans le détail on recense plus de comportements à risque de la part de certains automobilistes tourangeaux. En effet, selon les chiffres communiqués par les services de la Préfecture d'Indre-et-Loire, le nombre d'infractions (en zone police et gendarmerie) a baissé en 2018. On enregistre 16.865 infractions en 2018 contre 21.026 l'année précédente. En tête on trouve toujours les excès de vitesse (10.910 infractions en 2018). Cela représente une baisse de 20%, sauf que les infractions pour conduite sous l'emprise d'alcool progressent (1.578 en 2018 contre 1.572 en 2017) ainsi que les conduites sous l'emprise de stupéfiants (918 en 2018 contre 681 en 2017).  Avec ces infractions plus graves plus "graves", le nombre de rétention a augmenté de +408 (soit une hausse de 16% en 2018). Cela représente 2.954 rétentions en 2018.
 

Cette année 2018, 38 personnes ont trouvé la mort sur les routes d'Indre-et-Loire.