Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : prison ferme pour le père et les oncles qui avaient enlevé l’élue LREM Mounia Haddad

jeudi 8 novembre 2018 à 15:27 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine et France Bleu

Le tribunal correctionnel de Tours a condamné ce jeudi 8 novembre le père, deux oncles et le frère de Mounia Haddad pour enlèvement, séquestration et menace de mort. L'élue de Saint-Pierre-des-Corps n'était pas présente à l'audience. Les prévenus ont décidé de faire appel.

Le palais de justice de Tours
Le palais de justice de Tours © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Tours était cette fois encore pleine pour entendre le jugement ce jeudi 8 novembre dans l'affaire de l'enlèvement et la séquestration de Mounia Haddad. La jeune femme, élue municipale (LREM) de Saint-Pierre-des-Corps et conseillère départementale, n'était pas présente. Son père écope de la peine la plus lourde, 4 ans de prison dont 18 mois avec sursis. Ses oncles sont condamnés respectivement à 3 ans de prison dont 12 mois avec sursis et 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis. Les avocats des prévenus ont annoncé, sitôt le jugement prononcé, leur intention de faire appel. Ils ont dix jours pour déposer une demande en ce sens.

Un nouveau procès devrait se tenir devant la cour d'appel d'Orléans

Dans son jugement, la présidente du tribunal a bien précisé que les deux oncles pourront bénéficier d'aménagements de peine. En revanche, la peine prononcée contre le père de Mounia Haddad n'est "pas aménageable". Il ira donc en prison purger sa peine. Son frère, poursuivi pour menace de mort, écope de 10 mois de prison avec sursis. Ils ont tous interdiction d'entrer en contact avec Mounia Haddad, directement ou par un tiers. Ils ne peuvent aller dans les Alpes-Maritimes ni dans la Vienne, où Mounia Haddad et son compagnon vont potentiellement habiter. "Nous avons un sentiment d'incompréhension générale" a dit l'un des avocats des prévenus. "La parole du père et des oncles n'a pas grande valeur dans ce tribunal" selon Maitre Behloul.

Mon principal regret est que le père et les oncles de Mounia Haddad n'ont formulé aucune excuse. Maitre Abed Benjador fils, l'avocat de Mounia Haddad et son compagnon

Mounia Haddad, 29 ans, avait quitté avec son compagnon la maison familiale de Saint-Pierre-des-Corps en mai dernier. Ils s'étaient enfuis dans le sud de la France, à Mandelieu dans les Alpes-Maritimes. Son père et ses deux oncles l'avait retrouvée et ramenée en voiture à Saint-Pierre-des-Corps. Les gendarmes l'avaient libérée le lendemain, alertés par son compagnon. Dans son jugement, la présidente du tribunal a insisté sur la "gravité des faits", un "projet fomenté par son père". Elle a évoqué "une absence totale de remord, de prise de conscience et des conséquences pour Mounia Haddad et son compagnon"