Infos

Indre-et-Loire : des vols de pots catalytiques enregistrés dans 4 communes ce week-end

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine mardi 29 novembre 2016 à 14:25 Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 15:45

Les vols ont été commis à Artannes, Veigné, St Branchs, Cormery
Les vols ont été commis à Artannes, Veigné, St Branchs, Cormery © Maxppp - Nice Matin/Lambert

La gendarmerie d'Indre-et-Loire met en garde les automobilistes sur une recrudescence de vols de pots catalytiques enregistrés ce week-end dans 4 communes. Les voleurs sont attirés par les métaux rares utilisés pour la fabrication de ces pièces automobiles.

La gendarmerie de Cormery vient d’enregistrer plusieurs plaintes suite à des vols de pots catalytiques commis ce week-end sur Cormery, Saint-Branchs, Veigné, Artannes.

Selon les modèles, un pot catalytique vaut entre 1500 et 3000 euros, car il contient des grammes de métaux rares comme le Palladium ou le Rhodium. A titre d'information, le cours du Palladium est actuellement de plus de 23.000 euros le kilo.

Une quinzaine de vols dans le Grand Lochois depuis mi-novembre

Le pot catalytique, c'est la partie comprise entre le silencieux et le moteur. C'est elle qui est découpée à l'aide d'une disqueuse et revendue sur le marché noir à 50 euros. Il s'agit bien souvent de vols sur commande, avec une filière très organisée.

Des vols sont signalés depuis le mois de septembre. Un à Montbazon notamment, mais surtout une quinzaine de faits depuis la mi-novembre dans le grand lochois, essentiellement des fourgonnettes Peugeot/Citroën.

Un problème d'ampleur nationale

La compagnie de gendarmerie de Loches parle d'un problème d'ampleur nationale. A tel point qu'elle a activé le dispositif voisins vigilants sur ce phénomène. Elle invite les particuliers à contacter la gendarmerie en cas d'individus suspects. Il est aussi recommander d'utiliser son garage ou pour ceux qui possèdent une cour d'installer un éclairage avec détecteur de présence

Partager sur :