Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : deux Bulgares identifiés après avoir volé 66 000 euros de cuivre

-
Par , France Bleu Touraine

Deux Bulgares ont été identifiés dans le vol de plus de 66 000 euros de cuivre dans l'agglomération Tourangelle. Ils ont écumé les entrepôts vers Fondettes, La-Membrolle-sur-Choisille ou encore Esvres-sur-Indre entre 2017 et 2019. Ils sont convoqués devant la justice en février 2021.

Les deux Bulgares ont été identifiés mais ils ne sont pas incarcérés pour ces vols de cuivre.
Les deux Bulgares ont été identifiés mais ils ne sont pas incarcérés pour ces vols de cuivre. © Radio France - Thierry colin

Les gendarmes ont identifié deux Bulgares dans une enquête sur le vol de cuivre dans la métropole de Tours. L'équivalent de 66 000 euros ont été dérobés sur une dizaine de vols dans des entrepôts de Fondettes, Esvres-sur-Indre ou encore La-Membrolle-sur-Choisille entre 2017 et 2019.

Une organisation bien huilée car sur les huit Bulgares qui étaient dans le viseur des gendarmes, seuls deux ont été repérés et cela à cause de leur ADN, laissé sur les lieux. Cela signifie donc qu'ils étaient déjà connu pour des vols semblables. Cette fois-ci, ils les commettaient de jour sur les weeks-ends, et de nuit dans la semaine, toujours par effraction. Parfois, ils emportaient même du carburant avec eux.

L'argent partait directement en Bulgarie par mandat-cash

L'argent de la vente arrivait dans les poches de la femme de l'un des hommes interpellés. Il était aussitôt retiré et envoyé en Bulgarie via Western Union, un moyen pour transférer rapidement de l'argent à l'étranger. Les deux bulgares sont actuellement en liberté mais ils sont convoqués devant le tribunal correctionnel en février prochain pour vol en réunion, vol avec dégradation et blanchiment aggravé d'argent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess