Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : Dossier d'instruction classé sans suite sur la mort de Xavier Debeure à Concarneau

-
Par , France Bleu Touraine

Le combat judiciaire du tourangeau Sylvain Debeure continue. Un an après la nomination d'une juge d'instruction pour examiner à nouveau les circonstances de la mort de son fils en 2015 à Concarneau (Finistère), le dossier est classé sans suite."Il va falloir se battre à nouveau" dit Sylvain Debeure.

Le corps de Xavier Debeure avait été retrouvé noyé dans le port de Concarneau en septembre 2015
Le corps de Xavier Debeure avait été retrouvé noyé dans le port de Concarneau en septembre 2015 - @Sylvain Debeure

Une nouvelle désillusion pour la famille de Xavier Debeure, cet homme de 32 ans retrouvé mort noyé dans le port de Concarneau en septembre 2015. La juge d'instruction nommée début 2018 a décidé de classer le dossier sans suite, au grand désarroi de son père Sylvain Debeure, un habitant de Langeais, et adjoint à la ville de Fondettes. Il vient de l'apprendre en allant à Concarneau il y a quelques jours. Selon lui, "la juge n'a pas travaillé sur les requêtes que j'avais formulé"

Elle dit être arrivée au bout de ses investigations. Je ne comprend pas pourquoi elle dit ça. Sylvain Debeure, à propos du classement sans suite du dossier par la juge d'instruction

"Rien n'a avancé. Je suis fortement déçu car il va falloir se battre à nouveau" explique Sylvain Debeure. La dernière fois, il avait mis 17 mois à faire rouvrir le dossier après de nombreuses démarches auprès du Procureur de la République de Quimper. Pour lui, l'hypothèse d'une noyade accidentelle dans le port de Concarneau, après une soirée trop alcoolisée a été trop vite retenue par les policiers. Sylvain Debeure pense que son fils a pu être agressé, et poussé à l'eau. Parallèlement, Sylvain Debeure a rencontré en ce mois de février les parents de deux autres jeunes qui sont morts noyés dans le port de Concarneau en 2018. Une avocate est mandatée pour tenter de trouver des similitudes, faire des rapprochements entre les trois affaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess