Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Indre-et-Loire : drame à Francueil, un octogénaire tue sa conjointe

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

À Francueil, un homme âgé de 86 ans a tué sa conjointe de 84 ans dans la nuit de samedi à dimanche. Il aurait ensuite tenté de se suicider.

L'homme est en garde à vue et interrogé par les gendarmes d'Amboise
L'homme est en garde à vue et interrogé par les gendarmes d'Amboise © Radio France - Adèle Bossard

Un drame a eu lieu dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 mai dans la commune de Francueil, près de Bléré. Un homme âgé de 86 ans a tué celle avec qui il était marié depuis 1957 avant de tenter de mettre fin à ses jours. N'y arrivant pas, il a fini par appeler sa sœur au petit matin qui a alors téléphoné aux gendarmes d'Amboise.  

Placé en garde à vue, l'octogénaire a raconté ce qui s'était passé. Le procureur de la République de Tours rapporte que la victime âgée de 84 ans sortait d'une hospitalisation longue de quelques semaines pour un problème grave de santé. Elle était rentrée au domicile lourdement affaiblie. Ne supportant pas cette situation, son conjoint aurait pris la décision de mettre fin à leurs jours communs. 

Il aurait d'abord ouvert les bouteilles de gaz sans pouvoir arriver à ses fins. Il aurait ensuite pris une carabine qui ne fonctionnait pas, puis un fusil de chasse avec lequel il aurait frappé sa conjointe à coups de crosse. Enfin, la présence d'une corde non loin des faits atteste qu'il aurait envisagé de se suicider. 

Les gendarmes d'Amboise, alertés par la sœur de l'octogénaire, ont découvert la scène à leur arrivée ce dimanche entre 8H30 et 9 heures. Ils ont aussitôt placé le meurtrier présumé en garde à vue. Ce retraité n'est pas connu de leurs services, le couple vivait paisiblement à Francueil, il n'a pas d'enfant. Une autopsie du corps de la  victime aura lieu lundi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess