Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : l'ado privé de sortie fait croire à un enlèvement pour rejoindre ses copains

mardi 12 juin 2018 à 12:06 Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu

Faire croire à un enlèvement pour ne pas avoir à avouer à ses parents qu'on a fait le mur : c'est la stratégie curieuse choisie par un adolescent de 14 ans, habitant d'une commune de l'Est de l'Indre-et-Loire. Ses parents ont alerté les gendarmes en pleine nuit, mardi 12 juin.

illustration
illustration © Maxppp - ©PQR/L'Est Républicain

Indre-et-Loire

Les gendarmes d'Indre-et-Loire ont été appelés, en pleine nuit, mardi 12 juin à 2h et demi du matin, par un père de famille affolé. Son fils de 14 ans vient de lui expliquer qu'il a été enlevé vers 23h : Quatre individus armés sont entrés dans sa chambre. Ils l'ont menacé avec un couteau, avant de le contraindre à sortir de la maison, puis monter dans leur véhicule. Ils l'ont ensuite libéré quelques minutes plus tard, dans un bois.

L'ado maintient sa version jusqu'à ce que les gendarmes le prennent à l'écart de ses parents

En rentrant chez lui, l'ado est tombé sur ses parents qui ont alerté les gendarmes. Des gendarmes qui ont rapidement compris que le garçon avait sans doute pas mal d'imagination : ils l'ont pris à part pour lui expliquer qu'il risquait des poursuites pénales, si une enquête pour enlèvement était ouverte sans motif réel

Finalement, l'ado a reconnu qu'il avait tout inventé. Pourquoi ? parce qu'il était allé rejoindre des copains alors qu'il était privé de sortie. Une punition sans doute encore un peu prolongée après ce coup d'éclat.