Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : Le boucher de 31 ans condamné à 18 ans de réclusion criminelle

mardi 13 février 2018 à 8:27 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le boucher de 31 ans qui comparaissait vendredi et lundi pour meurtre devant la cour d'assises d'Indre-et-Loire à Tours a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle.

Illustration Cour d'Assises
Illustration Cour d'Assises © Maxppp - PQR/Nice Matin

Une audience de la Cour d'assises d'Indre-et-Loire, au calendrier compliqué, se tenait au palais de justice de Tours vendredi et lundi. La cour jugeait un boucher de 31 ans pour meurtre. L'accusé a finalement été condamné à 18 ans de réclusion criminelle.  En mars 2015, cet homme avait mortellement poignardé un autre homme, âgé de 31 ans à l'époque. 

L'homme avait été interpellé presque par hasard, lors d'un simple contrôle devant la gare de Tours

A l'époque, la police est appelée par des chauffeurs de taxis, qui se disent importunés par un homme ivre. Sur cet homme, la police va retrouver de l'argent, des montres de luxe et des tablettes. Elle va aussi repérer des traces de sang sur des billets et sur ses chaussures. Après enquête, il s'avère que les objets appartiennent à un boucher qui n'a plus donné signe de vie depuis la veille. La police se rend alors chez ce dernier et découvre le boucher dans sa cuisine, mort de deux coups de couteau portés à la gorge.  Placé en garde à vue, l'homme interpellé devant la gare de Tours, lui aussi boucher, reconnait les faits. La victime est son ancien patron, avec qui il avait travaillé sur des marchés. Il dit avoir bu toute la journée, puis s'être rendu chez cet ancien patron, qui selon lui, lui devait de l'argent.