Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : le camion transportait 172 kg de pollen de cannabis, le chauffeur espagnol condamné

-
Par , France Bleu Touraine

Un chauffeur routier espagnol a été condamné ce vendredi à 3 ans de prison ferme par le tribunal judiciaire de Tours pour détention et transport de stupéfiants. Mercredi, les douaniers ont saisi 172 kg de pollen de cannabis dans son camion au péage de Monnaie sur l'A10.

Illustration Douanes
Illustration Douanes © Radio France - Isabelle Baudriller

Un chauffeur routier, de nationalité espagnole, a été condamné ce vendredi 28 mai à 3 ans de prison par le tribunal judiciaire de Tours pour importation, détention et transport de stupéfiants. Mercredi, au pégage de Monnaie, la brigade de surveillance des douanes de Tours a saisi dans sa camion transportant du carrelage entre l'Espagne et la France, des cartons contenant des boules de la taille d'une orange, avec à l'intérieur du pollen de cannabis. D'autres boules ont aussi été saisies dans une caché aménagée à l'intérieur de la remorque. Au total, les douanes ont découvert 172 kg de pollen de cannabis. 

En garde à vue, le chauffeur a reconnu avoir effectué ce transport de drogue pour 10.000 euros mais il a précisé qu'il ne pensait transporter que 50 kilos de résine de cannabis dans sa remorque. 

Il a donc été condamné à 3 ans de prison ferme. Le camion qui a servi à commettre l'infraction a été confisqué par la justice et une amende douanière de 1.032.000 euros a été prononcée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess