Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : les pompiers manifestent à Villandry contre le manque de moyens

dimanche 2 décembre 2018 à 12:01 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Une quarantaine de pompiers ont manifesté samedi à Villandry contre le manque de moyens. Ils font jusqu'à 35 km de route pour certaines interventions. Ils demandent la création d'une trentaine de postes.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Radio France

Indre-et-Loire, France

Une quarantaine de pompiers ont manifesté ce samedi à Villandry alors que se tenait la Sainte Barbe, un événement qui honore chaque année les sapeurs-pompiers du département. A l'appel du syndicat SPASDIS-CFTC 37, les pompiers dénoncent le manque de moyens dont disposent certaines casernes. Certains pompiers effectuent de plus en plus de kilomètres pour aller sur des interventions. C'était le cas lundi 26 novembre, où des SP de Loches ont été envoyés à Descartes sur un incendie, soit 35 km de route. Le syndicat se demande combien de temps la Préfète et les élus vont faire courir ce risque aux personnels ?

Faut-il attendre qu'un engin se renverse parce que nous aurons dans les délais pour réagir ?

Le syndicat demande une table-ronde avec la Préfète sur ce dossier du manque de moyens. Le 21 novembre dernier déjà, le conseil d'administration du SDIS 37 avait été tendu. Le président du SDIS 37, Alexandre Chaas, avait été interpellé par le syndicat. Ce dernier rappelle qu'une dizaine de postes vont être créés en 3 ans. Mais la CFTC évoque un besoin d'une trentaine de postes au moins.