Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Indre-et-Loire : mort suspecte dans un campement des gens du voyage près de Chinon

-
Par , France Bleu Touraine

Une femme de 38 ans de la communauté des gens du voyage a été retrouvée morte ce mardi 7 juillet dans une caravane d'un campement sauvage installé à Savigny-en-Véron. Une autopsie a été pratiquée ce mercredi matin pour déterminer les causes exactes de la mort de cette mère de famille.

Gendarmerie, illustration
Gendarmerie, illustration © Radio France

Tout a commencé lundi 6 juillet par une rixe dans un campement illégal de gens du voyage installé à Savigny-en-Véron. Plusieurs hommes d'une même famille en sont venus aux mains pour une raison encore inconnue, et c'est alors qu'une femme de 38 ans, sœur de l'un des hommes impliqués dans la bagarre, a tenté de s'interposer. Elle aurait à cette occasion pris des coups.

La femme a ensuite quitté le groupe avant d'être retrouvée morte le lendemain matin une caravane qui ne lui appartenait pas. En découvrant le corps, la famille a appelé les pompiers et le SAMU qui ont tenté en vain de la ranimer. Les gendarmes se sont déplacés sur les lieux ainsi que l'unité scientifique pour procéder aux constatations et prélèvements. 

Une autopsie ce mercredi 

Le procureur de la République s'est également rendu sur place. Les auditions se sont enchaînées toute la journée pour déterminer les circonstances de la rixe et de la mort de cette mère de famille. A l'issue de ces auditions, deux hommes qui auraient participé à la bagarre et auraient, selon les témoins, porté des coups à la victime, ont été placés en garde-à-vue

Une autopsie a été pratiquée ce mercredi matin pour déterminer les causes exactes de la mort de cette femme de 38 ans. La garde-à-vue des deux hommes a été prolongée et ils pourraient être poursuivis pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess