Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : nouvelle tentative de vol de tracteur à Saint-Antoine-du-Rocher

-
Par , France Bleu Touraine

Une tentative de vol de tracteur a échoué la semaine dernière à Saint-Antoine-du-Rocher en Indre-et-Loire grâce au système Alerte-Agri. Un réseau d'alerte collaboratif qui compte 663 agriculteurs adhérents. Mais il en faudrait beaucoup plus.

En 2017, 6 vols de GPS de tracteurs avaient été enregistrés en Indre-et-Loire
En 2017, 6 vols de GPS de tracteurs avaient été enregistrés en Indre-et-Loire © Maxppp - Jérôme Dutac Marolles/Nouvelle République/Maxppp

La semaine dernière, une nouvelle tentative de vol de tracteur a eu lieu à Saint-Antoine-du-Rocher. Une tentative de vol aussitôt signalée aux agriculteurs abonnés au service Alerte Agri. Un réseau qui leur permet de renforcer leur vigilance. Le système d'alerte existe depuis 2014 et a déjà fait ses preuves. Actuellement 663 agriculteurs ont adhéré à ce réseau d'alerte.

On a aussi des produits phytosanitaires qui partent à l'étranger

Au préalable, il faut d'abord que l'agriculteur victime du vol aille déposer plainte auprès des gendarmes. Ensuite, la chambre d'agriculture envoie un message groupé à tous les membres du réseau Alerte Agri pour les informer. Il peut s'agir de vol ou tentative de vol de tracteur, de matériel, de produits ou encore de fioul, de récolte ou même d'animaux.  C'est en 2014 que la préfecture d'Indre et Loire avait associé la chambre d'agriculture et le groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire  Il s'agit surtout de se montrer vigilant lorsque des équipes sévissent sur un secteur comme ce fut le cas par exemple, il y a 2 ans sur le sud de la Touraine où 6 vols de GPS dans des tracteurs avaient eu lieu en 24 heures. A chaque fois, sur de tels vols, les préjudices sont importants, plusieurs milliers d'euros. La chambre d'agriculture et les gendarmes incitent donc les agriculteurs à adhérer à ce réseau d'alerte. Ils sont actuellement 663 sur plus de 4.000 agriculteurs que comptent la profession. 

Des bandes organisées

Henri Frémont, en tant que président de la chambre d'agriculture, a signé cette convention avec le groupement de gendarmerie en 2014. Pour lui, on est clairement dans le cadre de la prévention. Cela permet d'alerter les agriculteurs qui adhérent au système. Quand on vole un tracteur, on repart pas tranquillement sur la route avec. Ce sont des bandes très bien organisées. Ils volent des tracteurs, des GPS...Mais ils volent aussi des produits phytosanitaires qui sont tracés. Donc tout ça part à l'étranger

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu