Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : quatre cas de Covid-19 détectés dans un Ehpad à Langeais

-
Par , France Bleu Touraine

Quatre personnes ont été testées positives au Covid-19 dans l'Ehpad Le langeois, à Langeais, ce mardi 11 août dernier. Il s'agit de deux résidents et deux membres du personnel. Une centaine de tests ont été réalisés sur l'ensemble de l'établissement : tous sont négatifs.

Ehpad (illustration).
Ehpad (illustration). © Maxppp - Guillaume Bonnefont

À Langeais, quatre cas de Covid-19 ont été recensés dans un Ehpad, mardi 11 août dernier. Il s'agit de l'établissement Le langeois. Parmi ces cas, deux sont des résidents et les deux autres sont des membres du personnel. Ces derniers sont placés en quarantaine à leur domicile alors que la très grande majorité des 82 résidents de cet Ehpad sont confinés dans leur chambre. Des cas de contamination avaient déjà été détectés du côté du personnel en mars dernier.

Dans la foulée, des tests ont été réalisés sur l'ensemble de l'Ehpad : tous négatifs mais deux cas contacts sont particulièrement surveillés.

Un manque de personnel en août

Cet isolement des résidents donne beaucoup plus de travail aux membres de l'Ehpad, notamment en cette période estivale. Certains aides-soignants sont partis en vacances, ce qui amoindrit les effectifs. Certains ont même écourté leur dernière semaine de congés pour revenir travailler. Selon une source interne qui souhaite rester anonyme, il faudrait cinq à six employés supplémentaires pour faire face à cette situation inédite dans l'établissement.

On est un établissement-cluster donc c'est encore plus compliqué de les faire venir en ce moment - Aude Belfis, directrice de l'Ehpad Le langeois

Avec le confinement localisé de ces résidents, les repas ne sont plus servis en groupe dans la cantine mais par plateaux-repas dans chaque chambre. Ce qui demande plus de travail et donc plus de personnel pour ne pas se retrouver en tension. Pourtant, selon la directrice de l'Ehpad Le langeois, Aude Belfils, il reste très difficile de faire venir des intérimaires car, "les entreprises d'intérim nous disent que ce sont deux semaines compliquées pour elles. En plus de cela, on est un établissement-cluster donc c'est encore plus compliqué de les faire venir en ce moment".

L'autre problème soulevé par le personnel est relatif à la communication autour de ces cas de contamination. Certains se plaignent d'être interpellés dans la rue ou au téléphone par des familles de résidents inquiètes de ne pas avoir assez de nouvelles sur la situation dans cette Ehpad.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess