Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : un animateur suspecté d'attouchements sexuels dans une école de Montbazon

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Une enquête judiciaire est en cours. Un animateur périscolaire qui travaillait depuis la rentrée à l'école primaire de Montbazon est suspectée de "comportements suspects".

L'école primaire Guillaume Louis de Montbazon
L'école primaire Guillaume Louis de Montbazon - @GoogleStreetView

Indre-et-Loire, France

L'école de Montbazon, au sud de Tours, est confrontée à une affaire sordide, pour l'instant encore à mettre au conditionnel. Après seulement une semaine au sein de l'école, un animateur périscolaire est suspendu depuis vendredi 6 septembre. Il aurait eu des "comportements suspects". Selon nos informations, au moins deux familles auraient alerté l'école primaire. Elle a dans la foulée alertée la Communauté de Communes Touraine Vallée de l’Indre. C'est elle qui emploie les animateurs périscolaires dans les écoles de la com com.  

Suspicion d'attouchements sexuels sur des enfants

Quels comportements aurait-il eu exactement ? Pour le procureur de la République de Tours, il faut être "très prudent". Il rappelle "le principe du respect de la présomption d'innocence". Un enquête judiciaire est en cours, menée par la gendarmerie de Montbazon. Elle auditionne des témoins et les enfants. Aucune des familles n'a porté plainte pour l'instant, mais elles annoncent vouloir le faire. 

L'animateur était employé depuis la rentrée, le lundi 2 septembre. Il est "titulaire d’un diplôme d’animation, ne présente aucun antécédent, ni casier judiciaire, et n’a fait l’objet d’aucun signalement lors de la déclaration auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale" écrit dans un communiqué le président de la communauté de Communes Touraine Vallée de l'Indre. Alain Esnault ne souhaite pas en dire plus. Il précise que les équipes pédagogiques sont très attentives aux paroles et aux questionnements des enfants.

Choix de la station

France Bleu