Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : un an après la mort d'Ali, tué pour une place de parking, l'enquête est toujours en cours

-
Par , France Bleu Touraine

L'enquête concernant le meurtre d'Ali Unlu, le Tourangeau tué pour une place de parking à Saint-Pierre-des-Corps, est encore en cours d'instruction. La détention provisoire des deux auteurs des faits a été prolongée cette semaine.

Le drame s'est déroulé samedi sur le parking des Atlantes à 18h30.
Le drame s'est déroulé samedi sur le parking des Atlantes à 18h30. © Radio France - Xavier Louvel

Saint-Pierre-des-Corps, France

Un an après la mort d'Ali Unlu, le chauffeur de bus tué aux Atlantes pour une place de parking, l'enquête est encore en cours d'instruction. Les auteurs des faits, deux frères de 21 et 24 ans, sont toujours en détention provisoire. Une détention qui a été prolongée cette semaine, confirme le procureur de Tours. La date du procès n'a pas encore été fixée.

Les deux hommes risquent 15 ans de réclusion criminelle pour coups mortels en réunion.

Le chauffeur de bus frappé mortellement pour une place de parking

Samedi 15 septembre 2018, alors que ce chauffeur de bus de 43 ans se gare sur le parking du centre commercial des Atlantes à Saint-Pierre-des-Corps, il est violemment pris à partie par deux individus. Il tombe dans le coma et décède deux jours plus tard des suites de ses blessures.

Depuis plusieurs mois, sa famille réclamait le droit d'enterrer le corps en Turquie, d'où la victime était originaire. La justice a refusé cette demande. La dépouille est donc restée près de sept mois à la morgue. Ali a finalement été enterré en avril, dans un cimetière de Saint-Pierre-des-Corps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu