Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : un couple de Montbazon figure parmi les victimes du crash d'Ethiopian Airlines

mardi 12 mars 2019 à 8:11 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine, France Bleu et France Bleu Berry

Jean-Michel et Suzanne Barranger, un couple de 63 et 66 ans domicilié à Montbazon, ont péri dans le crash d'un Boeing en Ethiopie dimanche. Jean-Michel Barranger était très impliqué dans l'association de sauvegarde de la Forteresse. Il était très apprécié pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Des débris de l'avion de la compagnie Ethiopian Airlines qui s'est écrasé le 10 mars 2019 ont été repérés à 50 km à l'est d'Addis-Abeba
Des débris de l'avion de la compagnie Ethiopian Airlines qui s'est écrasé le 10 mars 2019 ont été repérés à 50 km à l'est d'Addis-Abeba © Maxppp - © Maxppp - Xinhua News Agency/Newscom

Montbazon, France

Un couple de tourangeaux fait partie des victimes du crash du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines en Ethiopie dimanche. Ce couple âgé de 63 et 66 ans habitait Montbazon en Indre-et-Loire et était très apprécié.  

Jean-Michel Barranger était un ancien salarié de Michelin de Joué-les-Tours

Il s'agit de Suzanne et Jean-Michel Barranger, respectivement de 63 et 66 ans. Un couple domicilié à Montbazon et qui était très investis dans l'association des Chevaliers du Faucon noir, qui travaille à la  sauvegarde de la forteresse. L'association a d'ailleurs publié un message de condoléances lundi soir sur la page Facebook. Jean-Michel Barranger était un ancien salarié de l'usine Michelin de Joué-les-Tours affecté au contrôle des pneumatiques. Plusieurs médias qui citent ses anciens collègues évoquent un homme à la gentillesse légendaire.  

Un couple de bénévoles très investis dans l'association de sauvegarde de la Forteresse du Faucon Noir

Le président de l'association des Chevaliers du Faucon Noir, Jean-Yves Aldasoro, parle de Jean-Michel comme un homme très impliqué dans l'association, un bénévole très estimé. D'ailleurs Jean-Michel Barranger était sur le site de la Forteresse jeudi dernier pour effectuer quelques réparations après un coup de vent. Jean-Yves Aldasoro qui explique avoir perdu quelqu'un de très cher dans le Parisien. Le couple avait parlé aux différents membres de l'association de leur voyage en Ethiopie, un voyage préparé à l'aide d'une agence de voyage du centre de Tours. 

Ce couple laisse derrière lui, des enfants et des petits enfants dont ils s'occupaient très régulièrement. A noter que 7 autres français ont péri dans cet accident, aux causes toujours inexpliquées à l'heure qu'il est. Même si la piste d'une défaillance technique reste privilégiée, les Boeing 737 MAX sont dans le collimateur des enquêteurs, c'est le 2e accident mortel sur le même appareil en moins de 6 mois.