Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : un motard flashé à 199 km/h au lieu de 90 à Draché

lundi 28 novembre 2016 à 11:33 - Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 8:54 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Un motard de 44 ans a été contrôlé ce samedi à 199 km/h au lieu de 90 km/h à Draché. Son engin lui a été confisqué en attendant son jugement.

Le motard a été contrôlé à 16h ce samedi à Draché
Le motard a été contrôlé à 16h ce samedi à Draché © Maxppp - PQR

Nouveau carton rouge distribué par les gendarmes d'Indre-et-Loire. Un motard a été flashé ce samedi à 16h sur la D910 à Draché : 199 km/h au lieu de 90 km/h.

Un excès de vitesse pour rattraper son retard

Cet homme de 44 ans et deux autres motards arrivent du Loir-et-Cher, direction la Vienne pour rejoindre un rassemblement moto. Mais ses amis prennent de l'avance. Il est distancé et décide de les rattraper et accélère. Au niveau de Draché, le compteur de sa puissante Honda CBR 1000 affiche 199 kilomètres heure, 109 de plus que la vitesse autorisée. Et c'est justement là qu'il se fait flasher.

Nouvelle sanction

Alors avec cet excès de vitesse impressionnant, le motard rentre dans le cadre d'une nouvelle mesure sur les grands excès de vitesse. Elle est entrée en vigueur il y a tout juste une semaine, avant elle ne s'appliquait qu'aux récidivistes.

Elle prévoit l'immobilisation et la mise en fourrière immédiate du véhicule, aux frais du conducteur. C'est donc ce qui est arrivé à ce motard, en plus de la suspension de son permis jusqu'à son passage devant le tribunal, en mars prochain.